Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Grand débat national : plus de 12 000 questionnaires distribués par des gilets jaunes à Erstein

mercredi 30 janvier 2019 à 8:28 Par Maud Czaja, France Bleu Alsace

Tous les gilets jaunes ne sont pas opposés au grand débat national lancé par Emmanuel Macron. A Erstein, ils vont distribués plus de 12 000 questionnaires. Une synthèse devrait ensuite être envoyée à l'Elysée.

Des gilets jaunes alsaciens jouent le jeu du grand débat national
Des gilets jaunes alsaciens jouent le jeu du grand débat national © Maxppp - .

Strasbourg, France

Ils veulent participer au grand débat national lancé par le gouvernement! Des gilets jaunes jouent le jeu et vont distribuer plus de 12 000 questionnaires à Erstein et dans les environs. 

Pouvoir d'achat, fiscalité, institutions, les habitants sont invités à se prononcer en cochant différentes propositions. "Car ce grand débat a l'avantage d'exister. Nous sommes très nombreux à attendre un changement en France dans son fonctionnement, dans ses choix politiques", explique Lionel Lutz gilet jaune à Erstein sur France Bleu Alsace. 

Un rapport envoyé à l'Elysée

Les questionnaires seront mis dans les boîtes aux lettres la première semaine de février. "L'objectif est de faire participer les habitants. Il faudra renvoyer ce questionnaire d'ici le 23 février, nous ferons ensuite parvenir un rapport à l'Elysée", indique Lionel Lutz qui estime que "le gouvernement peut faire beaucoup plus, c'est une question de répartition des budgets".

Lionel Lutz gilet jaune à Erstein invité sur France Bleu Alsace