Économie – Social

Grand froid, accueil d'urgence et maraudes renforcées

Par Eric Bouvet, France Bleu Armorique jeudi 19 janvier 2017 à 10:53

Mobilisation accrue pour les sans-abris en cette période de grand froid
Mobilisation accrue pour les sans-abris en cette période de grand froid © Maxppp - Smail Azri

Face à la vague de froid, autorités et associations sont mobilisées pour venir en aide aux sans-abris. Tous les soirs des bénévoles "tournent" dans le centre-ville de Rennes, pour apporter leur aide et de l'écoute aux plus démunis.

Accueil d'urgence et maraudes renforcés

Partout en Bretagne, la vigilance est renforcée en direction des personnes vulnérables. 3 400 places d'hébergements d'urgence ont été ouvertes en France ces derniers jours, dont une centaine en Ille-et-Vilaine. Et plus que jamais, les associations d'aide aux sans-abris poursuivent leurs maraudes, à l'image du Secours Catholique de Rennes, dont Élisa Scheidt, en service civique au pôle errance, était l'invité de 8h15.

Beaucoup de jeunes en rupture familiale

Le Secours Catholique a identifié plusieurs sans-abris à Rennes, qui les attendent le soir, pour les boissons chaudes certes, mais aussi pour l'écoute et l'aide apportées, avec souvent des "mots touchants" quand les bénévoles (souvent des étudiants) repartent. Beaucoup de ces sans-abris sont des "jeunes de 20 à 35 ans" en rupture familiale, dont certains ont fait "ce choix-là" de la rue, qui est perçue comme un échappatoire.

Plus de 45 000 appels au 115 de Rennes pour signaler une personne à la rue - Maxppp
Plus de 45 000 appels au 115 de Rennes pour signaler une personne à la rue © Maxppp - Philippe Pauchet

Squats, dépannage, caravane ou voiture

Beaucoup des sans-abris rencontrés le soir à Rennes par les bénévoles du Secours catholique, refusent les places en foyers. Ils dorment le plus souvent "dans des squats", sont dépannés par des amis, voire se font prêter une caravane. Il y a aussi Catherine, 54 ans, qui, depuis deux ans, dort dans sa voiture à Rennes.

le lit occupe tout le côté droit de la voiture - Radio France
le lit occupe tout le côté droit de la voiture © Radio France - Brigitte Hug

Plus de 45 000 appels au 115 de Rennes

Comme chaque année, tout ceux qui rencontrent une personne vulnérable sans hébergement, sont invités à appeler le 115, qui peut proposer une place en foyer ou à l'hôtel. À Rennes, les appels au 115 sont gérés par l'association Saint-Benoît Labre, qui a reçu 46 754 appels en 2015.