Économie – Social

Grand froid : quelles aides financières pour refaire son isolation ?

Par France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 18 janvier 2017 à 19:41

Il existe de nombreuses aides financières pour la rénovation énergétique.
Il existe de nombreuses aides financières pour la rénovation énergétique. © Maxppp - François Destoc

La vague de froid s'étend à tout le pays. Ce mercredi, l’Élisée a tenu une réunion ministérielle sur le sujet. "Pas de coupure d'électricité", promet Ségolène Royal, la ministre de l'écologie. Mais plutôt que de chauffer à fond, pourquoi ne pas mieux isoler son logement ?

Gilles a fait l'acquisition de son appartement au printemps, sauf que l'hiver venu, il s'est rendu compte qu'il y avait un petit souci dans ses combles : "Là-haut, je pense que ça n'est pas isolé du tout", dit-il en pointant l'endroit incriminé à Didier, l'artisan.

Des chantiers comme celui de Gilles, en ce moment, Didier Peyrache en a à la pelle. Il est gérant d'une petite société d'isolation à Saint-Etienne. "Les gens sont sensibilisés, explique-t-il. Comme il fait froid, ils montent le chauffage chez eux, et ils voient le compteur défiler, donc ils nous appellent. On a pratiquement deux fois plus de demandes de devis par rapport à l'hiver dernier, qui était plus doux".

Les aides financières

Avant de payer la facture, sachez qu'il existe de nombreuses aides financières liées à la rénovation énergétique. Vous pouvez d'ailleurs demander conseil à l'entreprise à laquelle vous avez fait appel pour vos travaux.

D'abord, il y a le classique crédit d'impôt : vous pouvez déduire 30% du prix des équipements que vous avez achetés pour vos travaux d’isolation, sans compter la main-d’œuvre. Ce crédit est sans condition de ressource, mais il est plafonné à 8 000 euros pour une personne seule, 16 000 pour un couple, avec 400 euros supplémentaires pour chaque personne à charge.

Vient ensuite l’éco prêt. C'est un prêt à taux zéro qui peut aller jusqu’à 30 000 euros, et ça sans avoir à faire d’avance de trésorerie. Pour de petits travaux, de moins de 1 300 euros environ, la Caisse d’allocations familiales peut aussi vous faire un prêt, à 1% de taux d'intérêt.

Sachez également que vous pouvez bénéficier de subventions de l’ANAH, l’Agence Nationale pour l’amélioration de l’Habitat. Cette fois-ci, il y a des plafonds de ressources : 27 000 euros de revenus par an environ pour un couple, par exemple. Il faut aussi que le logement date d'au moins 15 ans.

Il y a aussi les aides des collectivités locales (les départements, les communautés de communes, notamment). Elles aussi sont plafonnées selon vos ressources. Le département de la Loire verse ainsi une aide qui va jusqu'à 500 euros.

Enfin, si vous êtes retraité, sachez que vous avez aussi accès à des subventions via les Caisses de retraites.