Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grand Guéret : les agents de la communauté d'agglomération donnent 18.000 euros de congés payés aux commerces

-
Par , France Bleu Creuse

Les agents du Grand Guéret solidaires des commerces et artisans en difficulté. Plusieurs fonctionnaires ont accepté de faire don d'une partie de leurs congés payés. La cagnotte s'élève à 18.000 euros. Un geste de solidarité qui ne plaît pas à tout le monde.

Eric Correia, président de la communauté d'agglomération du Grand Guéret.
Eric Correia, président de la communauté d'agglomération du Grand Guéret. © Radio France - Sophie Peretti

L'idée date de mars dernier. A l'époque beaucoup d'agents du Grand Guéret se retrouvent bloqués par le confinement, alors qu'ils avaient posé des jours de congés. Le président de la communauté d'agglomération leur propose alors de valoriser ces congés non posés. Les agents qui l'ont souhaité, volontaires et anonymes, font donc don de plusieurs jours de congés payés pour les commerces et les artisans en difficulté. Le montant de la cagnotte, 18.000 euros, a été dévoilé lors du conseil communautaire qui s'est tenu jeudi dernier. Une mesure essentielle pour le président du Grand Guéret, Eric Correia.

Eric Correia : « Imaginez si demain, il n'y a plus de commerces dans nos centre-bourgs »

La CGT refuse que la solidarité empiète sur les acquis sociaux

Mais la décision ne convient pas à tout le monde. La CGT Territoriaux refuse que la solidarité des collectivités dépendent des trois des agents du Grand Guéret. Brigitte Parelon représente à la CGT les fonctionnaires territoriaux de la Creuse : « La solidarité, on la porte au travers du porte-monnaie de tout à chacun, quand on choisit de faire travailler les commerces locaux plutôt que les commerces en ligne ou en-dehors de la ville de Guéret, mais en tout état de cause pour la CGT, toucher aux congés payés c'est non. » Pour Brigitte Parleron, les congés payés, formalisés pour les fonctionnaires sur un compte épargne-temps, sont un acquis sociaux et n'ont pas vocation à remplacer la compétence économique qui incombe à la communauté de communes. « Est-ce qu'on doit faire le père Noël pour tous les malheurs dont nous ne sommes pas la cause? » s'interroge la syndicaliste.

Plusieurs questions restent encore en suspens quant à cette somme de solidarité : quels commerces, quelles entreprises en bénéficieront ? Quand ces sommes seront-elles versées ? Eric Correia tient à rassurer tous les agents concernés, et tient « à ce que ces dons soient identifiés dans le budget et qu'une traçabilité soit établie. »

Aujourd'hui et depuis 2015, les fonctionnaires sont légalement autorisés à donner des jours de congés à un collègue fonctionnaire, travaillant pour le même employeur, si celui-ci doit s'occuper d'un proche ou d'un enfant malade.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess