Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

GRAND TEMOIN - Le directeur de Laval Tourisme raconte l'été très particulier des professionnels du secteur

-
Par , France Bleu Mayenne

Cette année 2020, les professionnels du tourisme ont du faire face à un été très particulier en raison de la crise sanitaire. La Mayenne a connu un pic de contamination et le secteur du tourisme a fait face à des annulations.

L'équipe de Laval Tourisme : Nicolas Gicquel le directeur est à gauche à côté du président Patrick Peniguel.
L'équipe de Laval Tourisme : Nicolas Gicquel le directeur est à gauche à côté du président Patrick Peniguel. - Office de Tourisme de Laval/Laval Tourisme

Tous les jours sur France Bleu Mayenne, nous donnons la parole à un grand témoin de l'année 2020 si particulière. Ce mercredi 23 décembre, zoom sur les professionnels du tourisme qui ont fait face à un été hors norme. Nicolas Gicquel, directeur de Laval Tourisme, a vécu cela de l'intérieur.

Il faut dire que début juillet, la Mayenne connait une recrudescence de cas de Covid, une opération de dépistage massive est lancée le 10 juillet et le département fait la Une de nombreux media nationaux

Un avant et un après 10 juillet

L'événement tombe en début d'été et pour Nicolas Gicquel "il y a clairement eu un avant et un après 10 juillet". Le directeur de Laval Tourisme précise : "On était plein d'espoir car à la sortie de confinement, les territoires ruraux ont été sollicités, les taux de réservation étaient très bons, meilleurs qu'une année normale, et au 10 juillet, il y a eu pas mal d'annulations et de désistements." C'est l'hôtellerie qui a le plus souffert, aussi parce que le tourisme d'affaires n'a pas fonctionné cette année. 

Les Mayennais ont redécouvert leur territoire - Nicolas Gicquel

"L'effet positif c'est que les Mayennais se sont moins déplacés et ils se sont réappropriés leur territoire et ils l'ont consommé . Du coup, par exemple, les sites de loisirs ont très bien fonctionné cet été", assure le directeur de Laval Tourisme qui ajoute que la solidarité a joué entre les habitants "C'est vrai qu'on regardait ce qui se passait sur le littoral et on était un peu vexés. Cela a ressoudé les liens. De leur côté, les collectivités locales, aussi, ont bien joué le jeu et ont bien aidé les professionnels."

Une reprise attendue et espérée au printemps 2021

Pour Nicolas Gicquel, la page de cet été est tournée et selon lui, il y aura peu de conséquences sur le tourisme en Mayenne.  Nicolas Gicquel a plutôt le sentiment que l'on s'oriente vers une réappropriation du milieu rural, et des activités en extérieur . "Les taux de réservation en gîtes de France sont bons. On a besoin de se libérer l'esprit", précise-t-il.

Il pense que les premiers moins de 2021 seront difficiles mais avec son équipe, il table sur une reprise de l'activité touristique pour mai ou juin tout en restant prudent . En revanche, pour toutes les activités de tourisme en groupe, il envisage plutôt une reprise en fin d'année prochaine. 

Nicolas Gicquel directeur de Laval Tourisme

Choix de la station

À venir dansDanssecondess