Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grande collecte alimentaire : les Restos du Cœur en Creuse sont prêts

-
Par , France Bleu Creuse

Comme chaque année, les 7, 8 et 9 mars va se tenir la grande collecte des Restos du Cœur. L'occasion pour la branche creusoise de remplir les stocks de denrées alimentaires pour trois mois afin de venir en aide aux plus de 1.800 bénéficiaires du département.

Les bénévoles préparent la grande collecte
Les bénévoles préparent la grande collecte © Radio France - Valentin BOISSAIS

Dans l’entrepôt des Restos du Cœur, cela fait plusieurs jours qu'une petite poignée de bénévoles s'affaire à ranger les palettes. Ce weekend, près de 18 tonnes de denrées vont y transiter : "C'est une grosse organisation, la collecte s’arrête le dimanche mais _il nous faut ensuite trier tous les produits_" selon Patrick, le responsable des approvisionnements pour la Creuse.. 

Les produits viendront d'une trentaine d'enseignes. Il faudra les trier par date de péremption mais aussi par type d'aliment. Il faut aller vite car douze centres de distribution creusois attendent les denrées de ce weekend. 

Par la suite les 1.800 bénéficiaires pourront venir récupérer les aliments, à raison de deux distributions par semaine (à Guéret par exemple). Cette grande collecte est fondamentale pour les Restos du Coeur : "Au delà des ramasses dans les enseignes toute l'année, la collecte permet d'assurer un large stock de plusieurs semaines, normalement un stock de trois mois" selon Patrick. Il poursuit : "si la collecte permet de tenir une partie de l'été c'est aussi très important car la précarité alimentaire persiste et les dons peuvent parfois diminuer sur cette période".

Une organisation qui manque de bénévoles

A l'année près de 250 bénévoles se relaient pour faire fonctionner les douze centres de distribution. En revanche lors de ce weekend, l'organisation est colossale. Il faut dans un premier temps une centaine de bénévoles répartis dans les enseignes pour la prospection et la récolte. 

Par la suite le secrétaire départemental des Restos du Cœur Gérard Rouchon, estime qu'il y aura besoin "d'une vingtaine de personnes en permanence pour le tri dans le dépôt et qu'il n'y a pour le moment pas assez de bénévoles". Le tri doit aller vite car les centres sont comme partout en France : sous tension. Le nombre de bénéficiaires continue de croître d'année en année. 

Des bénéficiaires creusois toujours plus nombreux

Le secrétaire départemental rappelle que si cette collecte "est essentielle pour palier aux besoins des bénéficiaires pour la fin de l'hiver" il ne faut pas non plus oublier le reste de l'année pour lequel le manque de bénévoles est aussi prégnant. Par rapport à l'an dernier les Restos du Cœur creusois parlent de 1800 bénéficiaires ce qui constituerait une hausse d'une centaine de personnes en un an (+5%).

Pour ce weekend, les bénévoles seront à la recherche de produits de préférence non périssables, des produits d’hygiène mais aussi des aliments pour nourrissons. En ce qui concerne le bénévolat, il est possible de contacter Gérard Rouchon au 06.85.76.12.71.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess