Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grands chantiers 2019 en Limousin : un deuxième hôpital ultra-moderne au CHU de Limoges

mardi 8 janvier 2019 à 10:12 Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin

Toute la semaine, France Bleu Limousin fait le point sur les grands projets de la nouvelle année. Ce mardi, gros plan sur l'ouverture annoncée de l'hôpital Dupuytren 2, qui promet de mieux accompagner les patients. Qu'en pensent leurs représentants ? Réponse.

Christian Couturier, représentant des usagers de la Santé au conseil de surveillance du CHU
Christian Couturier, représentant des usagers de la Santé au conseil de surveillance du CHU © Radio France - Alain Ginestet

Limoges - France

C'est un énorme chantier, qui doit aboutir en 2019, a priori au premier semestre : l'hôpital Dupuytren 2 sera un établissement connecté, ultra-moderne. Ce qui réjouit Christian Couturier.  "C'est une très bonne nouvelle", estime le représentant des usagers du CHU, qui répondait à 8H15 aux questions d'Alain Ginestet sur France Bleu Limousin. Il cite par exemple "le dossier patient informatisé, qui permettra à tous les médecins d'avoir accès au dossier, où qu'ils soient, sur leur téléphone portable", et le désenclavement du Cluzeau, hôpital qui va petit à petit être abandonné. Ce nouveau bâtiment va aussi permettre de déménager Dupuytren 1 pour le remettre à niveau, car "sa conception date des années 70".    

"La question du stationnement a toujours été délicate

A Dupuytren 2, "l'accueil sera tout à fait différent, beaucoup plus personnalisé", explique Christian Couturier, "et les chemins seront plus formalisés, le patient accompagné de son entrée à sa sortie". Certains représentants d'usagers ont pourtant des inquiétudes notamment sur l'accessibilité. Christian Couturier reconnaît que "la question du stationnement a toujours été très délicate". Mais, dit-il, il y aura un nouveau parking de 80 places, en plus de celui de 270 places déjà en service depuis environ un an et demi. Insuffisant, certes, mais "il y aura dans l'avenir une plus grande facilité d'accès", par exemple en bus.  

Quant à la crainte que ce nouvel hôpital fasse de l'ombre aux hôpitaux de proximité, comme St Junien, elle n'est pas fondée pour Christian Couturier, car "les buts ne sont pas les mêmes"