Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Grenoble : un diplôme de la casse sociale remis par l'intersyndicale au député Olivier Véran (LREM)

-
Par , France Bleu Isère

Une centaine de personnes opposées à la réforme des retraites a manifesté cet après midi, à Grenoble, à proximité de la permanence du député En Marche, Olivier Véran, rapporteur de cette réforme. Objectif : lui remettre son diplôme de la casse sociale. Mais il n'était pas là.

Voici le diplôme de "casse sociale" remis par la CGT à Olivier Vréan, qui était absent cet après midi de Grenoble
Voici le diplôme de "casse sociale" remis par la CGT à Olivier Vréan, qui était absent cet après midi de Grenoble © Radio France - Véronique Pueyo

C'est en chantant : "Olivier Véran, on vient te chercher chez toi !" qu'une centaine de personnes a manifesté cet après midi à proximité de la permanence du député LREM de l’Isère. Mais la police en interdisait l'accès. Alors les militants, opposés à la réforme des retraites, réunis sous la bannière de l'intersyndicale, ont scandé quelques slogans et brandi des pancartes.

Les manifestants ont brandi des pancartes et chanté des slogans - Radio France
Les manifestants ont brandi des pancartes et chanté des slogans © Radio France - Véronique Pueyo

Un diplôme de la casse sociale pour le neurologue grenoblois

Elisa Balestriéri, de la CGT, sort de son sac le diplôme qu'elle comptait remettre à Olivier Véran : "Il est plastifié, il pourra l'accrocher dans son bureau. C'est pour le remercier de son zèle à casser les solidarités, la sécurité sociale et à servir la finance. " Finalement, elle obtient le droit, seule et accompagnée d'un policier, d'aller déposer ce document à la permanence du député de la première circonscription de l'Isère, sous les applaudissements de ses camarades.

Pour Nicolas Bouvier, secrétaire départemental de la CGT, c'est dommage que l'élu ne soit pas là. "Il faudrait qu'il ait le courage d'écouter ceux qui sont contre la réforme des retraites. Notre manifestation est bon enfant. On est responsable, on n'est pas là pour casser."

L'Intersyndicale avait appelé à ce rassemblement - Radio France
L'Intersyndicale avait appelé à ce rassemblement © Radio France - Véronique Pueyo

Olivier Véran se dit ouvert au dialogue social, mais pas sous la pression

Olivier Véran, neurologue de profession au CHU de Grenoble, était à l'Assemblée, comme tous les mercredis. Rapporteur général de la commission des Affaires sociales, rapporteur également du projet de loi sur la réforme des retraites, il se dit ouvert au dialogue social : "Si ce groupe souhaite me rencontrer pour travailler autour d'une table, pas de problème" nous a-t-il confié. "C'est ce que je vais faire, d'ailleurs, lundi, à Lyon, avec la CFDT. Mais ce n'était manifestement pas le cas ici, donc pas plus de commentaire."

Retraite aux flambeaux

Jeudi soir, l'Intersyndicale organise une retraite aux flambeaux sur les quais de l'Isère, avec distribution d'une soupe populaire, en attendant la mobilisation de vendredi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu