Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grève à la Méridionale : le STC vote la poursuite du mouvement

-
Par , France Bleu RCFM

L'assemblée générale du STC a reconduit la grève à la CMN ce mercredi matin. Quant à la CGT, ses responsables ont appelé à reprendre le travail mardi soir à minuit, mais dépose un nouveau préavis de grève pour le 8 mars, commun cette fois à la Méridionale et à Corsica Linea.

Le STC compte bien reconduire le mouvement de grève, pour "maintenir la pression" sur la direction de la Méridionale.
Le STC compte bien reconduire le mouvement de grève, pour "maintenir la pression" sur la direction de la Méridionale. © Radio France - Damien Triomphe

Les trois bateaux de la Méridionale devraient donc bien rester à quai pour un troisième jour : si les responsables de la CGT ont appelé à la reprise du travail à l'issue de leur préavis de 48 heures, ceux du STC ont voté ce mercredi matin la poursuite du mouvement ; la grève est donc reconduite. 

Les représentants syndicaux ont été reçus ce mardi à Marseille par la direction de la Méridionale, qui leur a annoncé déposer demain au plus tard un référé au Tribunal administratif de Bastia pour contester son éviction des ports de Propriano et d'Ajaccio. "Cette annonce nous a déjà été faite le 18 février, en comité d'entreprise extraordinaire. Force est de constater qu'aujourd'hui, ce référé n'a toujours pas été déposé" explique Cyril Vénouil, délégué du STC à la CMN, "il est nécessaire de maintenir la pression". Les salariés mobilisés doivent également décider ce mercredi des prochaines actions à mener.

Du côté des représentants de la CGT, le syndicat majoritaire, le travail a repris, mais un nouveau préavis de grève de 24 heures a été déposé pour le 8 mars, à la CMN mais aussi à Corsica Linea ; dix jours accordés à la direction de la Méridionale, pour que celle-ci dépose cette fois-ci son référé devant le Tribunal administratif. "Aujourd'hui, on a des réponses sur rien, on ne connait même pas la date des négociations" de la DSP expose Fabrice Murati, délégué CGT. Et de poursuivre : "donc, pour nous, bloquer les navires Ad vitam æternam sans avoir de réponses, ce n'est pas logique. Donc on a fait grève 48 heures, on a essayé d'interpeller tout le monde, je pense que ça a été un peu le cas". La CGT demande aux deux compagnies, CMN et Corsica Linea, de collaborer de nouveau dans le cadre de la prochaine DSP.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess