Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grève à la Poste à Dijon : le syndicat SUD-PTT s'inquiète de la réorganisation du travail mise en place cet été

-
Par , France Bleu Bourgogne

Tournées trop longues, sous-évaluation du nombre de courriers à trier, le syndicat SUD PTT tire la sonnette d'alarme à Dijon. Le syndicat appelait ce lundi à une journée de grève pour dénoncer la réorganisation du travail mise en place cet été.

Un piquet de grève a été installé ce lundi 22 octobre au matin devant le centre de la Poste de Dijon Nord.
Un piquet de grève a été installé ce lundi 22 octobre au matin devant le centre de la Poste de Dijon Nord. © Radio France - Stéphanie Perenon

Dijon, France

Vous n'avez peut-être pas reçu de courrier ce lundi 22 octobre, c'est normal la distribution a été perturbée par une journée de grève à l'appel du syndicat Sud PTT surles centres de la Poste de Dijon Nord et Dijon Arquebuse. Le syndicat dénonce la réorganisation mise en place cet été, qui entraîne des tournées plus longues pour les facteurs.

Une réorganisation mise en place cet été

La grogne monte depuis cet été. Depuis le 31 juillet dernier, les agents ont dû s'adapter à une nouvelle réorganisation du travail. Le principal changement c'est que le facteur ne prépare plus sa tournée, il ne fait plus que la distribution des plis. C'est un autre agent qui est chargé de trier et de préparer les tournées. Le problème, pour Cécile Deschamps, la secrétaire régionale du syndicat Sud-PTT, c'est que la charge de travail a été sous-évaluée, "il n'y a pas assez d'agents pour faire le travail donné dans le temps imparti." Le syndicat réclame la création de postes ou un assouplissement des plannings, avec deux tournées à préparer au lieu de trois. Cela crée du stress chez les agents, même les plus expérimentés comme Christine Artaux, bientôt quarante ans d'ancienneté à la Poste. Elle a choisi de devenir préparatrice du courrier dans cette nouvelle réorganisation et ne s'attendait pas à de telles difficultés. 

Christine Artaux, bientôt quarante ans d'ancienneté à la Poste ne s'attendait pas à connaitre autant de stress avec ce nouveau poste de préparatrice.

C'est stressant, on regarde tout le temps notre montre car on sait qu'on ne finira pas à l'heure - Christine Artaux,  ex-factrice aujourd'hui préparatrice du courrier, à la Poste depuis près de 40 ans

En attendant, "un ras-le-bol général s'est installé" explique Julie Fourcot. La jeune femme, après 10 ans à la distribution, est désormais "factrice qualité" à la tête d'une équipe de plusieurs facteurs. Militante de SUD-PTT, elle parle d'un climat compliqué. "Les tournées sont beaucoup trop longues et les agents même les plus expérimentés n'arrivent pas à les terminer du coup ça pèse sur le moral à la fin de la journée. On a des restes tous les jours et on n'a pas la satisfaction d'un travail bien fait."

Pour Julie Fourcot, factrice qualité à la Poste, il y aun ras-le-bol général qui s'installe.

Le piquet de grève installé ce lundi matin 22 octobre, par SUD-PTT devant l'entrée du centre du courrier de Dijon Nord. - Radio France
Le piquet de grève installé ce lundi matin 22 octobre, par SUD-PTT devant l'entrée du centre du courrier de Dijon Nord. © Radio France - Stéphanie Perenon

Avec cette grève, le syndicat SUD PTT veut alerter la direction sur des conditions de travail de plus en plus mal vécues par les agents. Une réunion avec la direction a eu lieu la semaine dernière mais n'a pas convaincu le syndicat de lever le préavis. De son côté, la direction, qui n'a pas souhaité répondre au micro de France Bleu Bourgogne, rétorque qu'il s'agit d'un problème technique et que cela ne relève que de l'organisation interne à la Poste. 

Concernant les retards de courriers liés à la mise en place de cette nouvelle organisation du travail, un pic a été atteint fin septembre avec 78.000 plis en retard. Des plis estimés ce jour à 7000 pour des retards d'une semaine.

→ Relire : D'importants retards dans la distribution des courriers de la Poste à Dijon et son agglomération

Reportage auprès des agents de la Poste qui ont suivi la grève ce lundi à l'appel du syndicat SUD-PTT

Choix de la station

France Bleu