Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grève à la poste de Carhaix : la situation dégénère

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Les deux semaines de grève ont visiblement échauffé les esprits, à la poste de Carhaix, dans le Finistère. Des manifestants sont entrés dans le bâtiment et des échauffourées ont éclaté.

Un manifestant annonce son intention de porter plainte.
Un manifestant annonce son intention de porter plainte. © Maxppp - .

Bretagne, France

La manifestation contre les ordonnances de la loi travail a fait un détour par le bureau de poste, pour soutenir les grévistes. Une centaine de personnes étaient rassemblées à Carhaix, ce matin. Le conflit a pris une nouvelle dimension et des coups auraient été échangés.

La Poste suspend les négociations

Dans un communiqué, la direction de La Poste explique : « En fin de matinée, un groupe de personnes a pénétré, sans autorisation, à l’intérieur du site postal de Carhaix. Dans le même temps, un employé, qui souhaitait quitter l’établissement pour assurer une tournée de distribution, a été agressé physiquement. En conséquence, la direction de l’établissement a pris la décision de suspendre les rencontres et donc ne pas recevoir les organisations syndicales et les facteurs, ce jeudi 16 novembre 2017 ».

Les manifestants estiment avoir été "provoqués" par les cadres

Une partie des manifestants est entrée dans les locaux et s'en serait pris à des cadres, qui assurent la distribution du courrier pendant la grève. La gendarmerie évoque "une bousculade". Selon les manifestants, qui reconnaissent être rentrés dans La Poste, les cadres concernés les auraient "provoqués". L'un des manifestants estime même avoir été agressé et envisage de porter plainte.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu