Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grève à la SNCF : chiffre d'affaires en baisse dans le tourisme à Strasbourg

mardi 17 avril 2018 à 15:59 Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

L'impact de la grève à la SNCF sur l'économie pourrait être importante. A Strasbourg, les professionnels du tourisme annoncent déjà de fortes baisses de chiffre d'affaires.

Batorama à Strasbourg transporte près de 800.000 passagers par an.
Batorama à Strasbourg transporte près de 800.000 passagers par an. © Maxppp - Alexandre Marchi

Strasbourg

Alors que s'annonce le 4e épisode de grève à la SNCF mercredi et jeudi, avec 2 TGV sur 5 en circulation en Alsace, à Strasbourg les professionnels du tourisme constatent déjà une baisse de leur chiffre d'affaires. 

Une baisse de 15% du chiffres d'affaires pour les hôteliers strasbourgeois

Dans un hôtel situé tout près de la gare de Strasbourg, le réceptionniste reçoit appel sur appel... pour annuler les réservations de début mai. Les clients craignent de ne pas pouvoir venir. "Ces grèves sont catastrophiques" pour Pierre Siegel, président des hôteliers et restaurateurs de Strasbourg. "On va être sur une baisse de l'ordre de 15% du chiffre d'affaires, en plus on est traditionnellement sur une très bonne période, la clientèle qu'on perd aujourd'hui on ne la récupérera pas".

"Sur le mois d'avril, nous une diminution de notre fréquentation, de l'ordre de 5%", révèle Yann Quinquandon, le directeur général de Batorama, l'attraction touristique la plus importante d'Alsace. "C'est très clairement lié à la grève en terme de dates".   

L'inquiétude des professionnels du tourisme à Strasbourg avec la grève des cheminots.