Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grève à la SNCF : comment se faire rembourser ses billets ?

mercredi 4 avril 2018 à 7:05 France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Pour ce premier mois de grève, la SNCF met en place des remboursements exceptionnels. Francebleu.fr fait le point ce mercredi.

Politique de remboursement exceptionnelle
Politique de remboursement exceptionnelle © Maxppp - PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/MAXPPP

Savoie, France

Alors que la grève longue distance contre la réforme de la SNCF a débuté provoquant des perturbations sur le trafic, francebleu.fr vous explique comment la compagnie ferroviaire met en place des remboursements exceptionnels.

Les TER

Sur le réseau des trains express régionaux, les clients occasionnels peuvent changer jusqu’à dix jours après la date du ticket.

Et si vraiment ce n'est pas possible de reporter votre déplacement, et que le voyage est annulé à cause de la grève, tout est remboursable sans frais pendant deux mois (61 jours précisément).

Pour les abonnés, la SNCF se retourne vers la Région avec des dédommagements prévus dans le contrat signé avec la région.

Du côté de la région Auvergne Rhône Alpes, il nous a été impossible à cette heure d’avoir une réponse précise sur les remboursements qui pourrait être effectués.

Les TGV

Concernant les trains à grande vitesse, si par exemple vous avez réservé un billet prem’s pas cher mais que la grève vous empêche de voyager, vous circulerez un autre jour au même prix. Et ce même si le ticket remplaçant coûte trois fois plus cher.  Il n’y a pas de surcoût.

Autre solution, on peut se le faire rembourser intégralement, même s’il y a écrit dessus non échangeable non remboursable.

Pour les abonnés TGV, "les modalités de dédommagement seront communiquées en fin de grève" . On sait par exemple que sont remboursés les jours où circule moins d’un TGV sur trois. 

► Pour tous les renseignements, contactez le site "sncf.com" et non pas "oui.scnf" qui n'est pas opérationnel pour les informations de la grève.