Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grève au port de Calais, plus aucun bateau ne circule

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Nord, France Bleu

Une grève est en cours ce jeudi 24 septembre au port de Calais, menée par les officiers de port adjoint. Ils s'opposent à une réforme qui engendrerait un manque à gagner pour eux par rapport à leurs homologues d'autres grands ports maritime français. Plus aucun bateau ne circule.

Le port de Calais - Image d'illustration
Le port de Calais - Image d'illustration © Radio France - François Cortade

Depuis 8h ce jeudi matin la capitainerie du port de Calais est en grève. Plus aucun bateau ne circule jusqu'à nouvel ordre. Le préavis de grève a été déposé pour 24h.  Ce mouvement est mené par les officiers du port adjoints de Calais. Ils gèrent la sécurité des navires dans le port, si bien que sans eux, aucun ferry ni aucun cargo ne peut entrer ni sortir du port. Les officiers réclament une égalité de traitement, salarial notamment, avec leurs homologues des autres ports français.

Les grévistes demandent une égalité de traitement par rapport à leurs homologues

Selon le Syndicat national des Officiers de port Force Ouvrière, cela fait deux ans que les discussions sur ces questions ont débuté avec le ministère de la mer et que des négociations sont en cours depuis dix jours. Une réforme prévoit de changer le régime indemnitaire - en clair  les primes- des officiers de port. Or, selon Yann Poulmarch, représentant du SNOP-FO sur le port de Calais, "ce texte prévoit une augmentation de la rémunération des officiers de port dans les autres grands ports français, mais une baisse pour nous ici à Calais". Selon lui, cela représenterait un manque à gagner de l'ordre de 150 à 200 euros par mois. 

Yann Poulmarch d'autant plus incompréhensible qu'il souligne les très lourdes responsabilités des officiers du port de Calais, plus importantes selon lui que dans d'autres ports: "Je ne vais pas vous faire la litanie, mais le port de Calais, c'est 40 millions de tonnes de fret qui passent tous les ans, c'est la problématique du Brexit, c'est la problématique migratoire, c'est aussi l'extension du port Calais Port 2015 qui prévoit une augmentation de 30% du trafic.". Il souligne aussi le manque d'attractivité que cela pourrait aussi entraîner, notamment pour faire venir de nouveaux officiers. Selon lui, ils préféreront aller dans d'autres ports où ils seront mieux payés avec moins de responsabilités à assumer.  

Jean-Marc Puissesseau, le directeur du port de Calais, affirme de son côté ne pas comprendre cette différence de traitement entre les officiers du port de Calais et des autres: "C'est une honte Calais, 4e port français, soit moins bien traité que les autres" commente le directeur du port. La grève a commencé à 8h ce jeudi matin, le préavis court jusqu'au lendemain, vendredi 8h et il est reconductible. La circulation routière autour du port est fortement perturbée ce jeudi matin selon la préfecture, qui demande aux automobilistes d'éviter le secteur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess