Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grève chez Air France : 7 vols annulés ce samedi à Toulouse Blagnac

vendredi 29 juillet 2016 à 15:17 Par Faustine Mauerhan, France Bleu Occitanie

Malgré la grève des hôtesses et stewards d’Air France, la compagnie aérienne affirme maintenir 80% de ses vols demain samedi. A bien regarder les tableaux d'affichages à l'aéroport de Blagnac, on a du mal à le croire.

Aéroport de Blagnac
Aéroport de Blagnac © Radio France - Alban Forlot

C'est noir sur les routes ce samedi et ça risque de ne pas circuler tellement mieux dans les airs ce week-end. Les hôtesses et les stewards d'Air France profitent de ce chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens pour durcir le mouvement de grève concernant leurs conditions de travail. Depuis mercredi, début du préavis, de nombreux vols, internes notamment, sont annulés. Encore 20% des vols seront annulés ce week-end selon la compagnie.

A l'aéroport de Toulouse Blagnac, le mouvement du personnel naviguant était très discret jusqu’ici mais depuis ce vendredi les usagers sentent vraiment la grève. 9 vols ont été annulés hier. 7 vols vers Paris (CDG et Orly) sont déjà annoncés sans départs ce samedi. Et du coup, le guichet Air France du boulevard de Strasbourg est pris d'assaut par des voyageurs plutôt énervés.

Chantal : "Il y en a ras-le-bol des grèves. C'est tout le temps, ça ne s'arrête jamais."

C’est le cas de Chantal. Venue de Paris pour voir sa fille installée à Toulouse, elle va devoir repartir chez elle une journée plus tôt que prévu. "On fait toujours des grèves quand les gens partent ou reviennent de vacances pour emmerder tout le monde alors qu’on y est pour rien dans leur problème de boulot. C’est quand même nous qui payons alors il commence à y en avoir ras-le-bol des grèves."

"Pas cool du tout" de choisir le week-end de chassé-croisé

"Moi je suis toute seule alors la compagnie m’a trouvé une place sur un autre vol mais pour des familles c’est très compliqué. Ils choisissent bien les week-end de juillet et d’août pour faire grève et ça je ne trouve pas ça cool. Pas cool du tout. C'est tout le temps, ça ne s'arrête jamais", regrette Chantal.

150.000 passagers potentiellement impactés ce week-end

Au moins cette Parisienne sera à l’heure au travail, lundi matin. Ce qui risque de ne pas être le cas de Caroline. Et pour cause : elle travaille… à Tahiti. Son vol pour Paris étant annulé, la Toulousaine d’origine va rater sa correspondance pour la Polynésie mais cela n’a pas l’air si grave : "A Tahiti c’est zen, ce n’est pas grave. Si je ne rentre pas aujourd’hui, ce sera pour demain. Pas de stress", avoue-t-elle. Pas sûr que les 150.000 passagers qu’Air France comptait transporter chaque jour de ce week-end, prennent la grève avec autant de philosophie…

Le reportage au guichet d'Air France de France Bleu Toulouse