Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grève dans les bus de La Rochelle après un licenciement pour une soudure dangereuse sur un bus à gaz

-
Par , France Bleu La Rochelle

La CGT appelle à la grève après le licenciement d'un chef d'équipe qui avait ordonné une soudure sur un bus à gaz. 73% du trafic des bus Yelo de La Rochelle devrait être assuré, selon la direction de la RCTR.

Un bus Yelo à La Rochelle
Un bus Yelo à La Rochelle © Radio France - Marie-Laurence Dalle

Une nouvelle grève dans les bus Yelo de La Rochelle, ce mercredi 30 juin. La CGT de le RTCR dénonce le licenciement d'un  chef d'équipe de la carrosserie, accusé d'avoir ordonné des soudures sur un bus à gaz, au risque de faire exploser le dépôt. "Une faute sécuritaire très grave", selon la direction.

L'incident avait eu lieu le 25 janvier. C'est un intérimaire, présent depuis trois jours, qui avait été contraint de réaliser ces travaux dangereux.

L'agent de maîtrise, lui, avait d'abord refusé une première sanction disciplinaire, une rétrogradation au rang d'ouvrier. Il a finalement reçu sa lettre licenciement ce vendredi 25 juin. "Licencié après 30 ans de bons et loyaux services", dénonce la CGT, "pour avoir voulu rendre service à l'entreprise qui manque cruellement de bus".

Très mal conseillé

La CGT, minoritaire à la RTCR, mais majoritaire à l'atelier, appelle donc à la grève ce mercredi. Elle dénonce plus globalement "une politique sociale répressive", "insupportable" et "indigne". La direction, elle, estime que l'agent de maîtrise licencié, qui aurait pu contester sa rétrogradation aux Prud'hommes au lieu de la refuser, "a été très mal conseillé par la CGT, ce que le syndicat tente de faire oublier en attaquant la politique menée par la direction".

Selon la RTCR, une soixantaine de personnes seront grévistes sur quelque 270 agents. Cela doit permettre d'assurer en moyenne 73% du trafic des lignes régulières (sachant qu'il n'y a presque plus de lignes scolaires, après le Bac et le brevet). A condition, précise la direction, que le dépôt ne soit pas bloqué tôt le matin par des retraités ou des agents au repos, comme ça avait été le cas en janvier.

La liste des bus qui ne circulent pas ce mercredi est à retrouver ici.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess