Économie – Social

Grève des bus à Toulouse : le conflit dure, les usagers grimacent

Par Mathias Kern, France Bleu Toulouse jeudi 2 avril 2015 à 6:00 Mis à jour le jeudi 2 avril 2015 à 9:24

FBToulouse grève au dépôt de bus Tisséo d'Atlanta
FBToulouse grève au dépôt de bus Tisséo d'Atlanta © Radio France - Lea Guichou

Les chauffeurs de bus de Tisséo entament ce jeudi matin leur 4e jour de grève. Depuis le début de la semaine, les usagers cumulent les retards. Sans négociation en vue, le conflit pourrait durer.

Les perturbations ont lieu tous les jours, quasiment à la même heure, lors des prises de services. Les conducteurs de bus débrayent pendant 1 heure, tôt le matin et en début d'après-midi . On peut compter environ un bus sur deux circule aux heures de pointes, un tram sur quatre.

► Suivez l'évolution des perturbations sur le site de Tisseo

Mais au final, ce sont quasiment toujours les mêmes usagers qui sont impactés. Les syndicats le regrettent et expliquent vouloir continuer sur ce rythme, tant que la direction ne les écoute pas sur leurs revendications, à propos des salaires.

"Je mets 2 heures à rentrer chez moi. D’habitude, c’est maximum 45 minutes." — Lucas, un passager

Pour les habitués, pendant cette grève, il faut faire preuve de patience. Parmi les lycéens, Lucas, par exemple, a constaté que beaucoup de ces camarades de classe arrivent en retard. Lui aussi met beaucoup plus de temps pour faire son trajet quotidien.

"Sur 1 heure de cours, j’ai raté 40 minutes. Un cours de gestion, pas facile à rattraper." — Manon, une lycéenne habituée du bus

Depuis lundi, Manon, élève de 1re, n’est jamais arrivée à l’heure. Elle confie qu’elle n’est pas la seule : "Ce matin, sur les 36 élèves, il en manquait une vingtaine ." Aucune réunion de négociations n'est prévue. Ce qui veut dire que la grève risque de durer.

FB Toulouse Grève Bus

Envion 36 % de gréviste selon le président de Tisséo

L'appel à la reprise du travail du président de Tisséo n'a pas été entendu ce mercredi. Il déplore les conséquences pour les usagers mais indique qu'il n'y aura pas de négociation sur les salaires.

FBToulouse Marc Del Borello président de Tisséo "il n'y aura pas d'autres négociations sur les salaires" - Radio France
FBToulouse Marc Del Borello président de Tisséo "il n'y aura pas d'autres négociations sur les salaires" © Radio France - Alban Forlot

FBToulouse MArc del Borello pdt de Tisséo "il n' y aura pas d'autres négociations sur les salaires"