Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grève des éboueurs au Mans : "rentrez vos poubelles en attendant la reprise"

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

En raison de la grève contre la réforme des retraites, la collecte des ordures ménagères est suspendue au Mans depuis le lundi 20 janvier 2020. L'élue en charge de la propreté à la métropole demande aux habitants de ne pas encombrer les trottoirs.

Au Mans, la grève contre la réforme des retraites perturbe la collecte des ordures ménagères (illustration)
Au Mans, la grève contre la réforme des retraites perturbe la collecte des ordures ménagères (illustration) © Radio France - Laurent Watrin

Lancé le lundi 20 janvier 2020 au soir, le blocage du site de la Chauvinière au Mans contre la réforme des retraites se poursuit : la collecte des ordures méangères reste donc suspendue jusqu'à nouvel ordre, de même que l'accès aux déchetteries

Renée Kaziewicz, l'élue de Le Mans Métropole en charge de la propreté, demande aux habitants de ne pas laisser les poubelles sur les trottoirs : "Ce n'est pas la peine d'amplifier le problème, surtout que la grève va peut-être encore durer une journée mais le service finira par reprendre son cours. C'est comme ça, il y a un mouvement et il se voit, mais ils ont le droit de faire grève".

"Je ne les défends pas mais je les comprends, je connais leur pénibilité au travail", poursuit l'élue. "Quand ils prennent un bac roulant avec des pierres au fond, ça pète le dos ! Je ne porte pas de jugement, je comprends en tout cas qu'ils veulent être respectés". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu