Économie – Social

Grève des poubelles à Marseille : la Métropole met la pression sur Derichebourg

Par Adrien Serrière, France Bleu Provence vendredi 13 octobre 2017 à 18:19

Dans le 2e arrondissement de Marseille, les poubelles n'ont plus été ramassées depuis mercredi.
Dans le 2e arrondissement de Marseille, les poubelles n'ont plus été ramassées depuis mercredi. © Maxppp -

La grève des employés de Derichebourg, commencée mercredi, arrive à son troisième jour. La métropole Aix-Marseille Provence veut éviter que le conflit interne à l'entreprise ne s'éternise et demande à Derichebourg de mettre en place des solutions pour empêcher l'accumulation des déchets.

Jour après jour, les rues du 2e arrondissement de Marseille ressemblent de plus en plus à des dépotoirs. La métropole Aix-Marseille Provence a demandé vendredi à Derichebourg d'installer des caissons fixes temporaires dans les 2e, 15e et 16e arrondissements de Marseille, les plus fortement impactés par la grève des éboueurs.

Des employés de Derichebourg sont en grève depuis mercredi pour protester contre la perte de leurs acquis sociaux. Ils bloquent également l'acheminement des déchets vers deux centres de traitement.

La Métropole a "saisi la justice après avoir fait constater le blocage par huissier", annonce vendredi Monique Cordier, vice-présidente du conseil de territoire Marseille Provence, déléguée à la propreté et aux déchets.

Pénalités financières

La Métropole presse l'entreprise et ses employés de trouver une solution à ce conflit social "pour que les habitants ne soient pas pris en otages d'un conflit qui leur est étranger". Deux tentatives de négociations, mercredi puis jeudi, ont échoué.

La pression est d'autant plus forte sur Derichebourg qu'à chaque jour de grève, elle doit s'acquitter de pénalités financières auprès de la Métropole. Sans compter la colère qui monte auprès des habitants des quartiers concernés.