Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Grève du 5 décembre : avant Noël, les commerçants lavallois anticipent

-
Par , France Bleu Mayenne

La grève nationale du jeudi 5 décembre s'annonce comme un "jeudi noir", sur les routes mais aussi dans les rues partout en France. Alors que la CGT promet une action "durable", les commerçants lavallois se demandent si décembre, mois crucial pour leur chiffre, va pâtir des tensions sociales.

Pour beaucoup d'enseignes, le mois de décembre et Noël représentent près d'un tiers du chiffre d'affaires annuel !
Pour beaucoup d'enseignes, le mois de décembre et Noël représentent près d'un tiers du chiffre d'affaires annuel ! © Radio France - Simon de Faucompret

Laval, France

Quand on jette un œil aux vitrines des magasins lavallois, il n'y a plus aucun doute : l'esprit de Noël est bien là ! À l'image de la boutique de cadeaux et de décoration Ambiance & Styles, rue de la Paix à Laval (Mayenne) : des flocons accrochés au plafond, des guirlandes, du rouge et du vert, et en fond, l'indémodable "Let it Snow!" de Dean Martin (qu'on vous remet juste pour le plaisir).

"On avance à tâtons"

Le mois de décembre est déterminant dans la vie d'un commerçant, et Noël en est son point culminant. Cette période représente en général près d'un tiers du chiffre d'affaires annuel

Sauf que cette année ... "On est dans le flou, on avance à tâtons", glisse une vendeuse, Morgane. L'appel à la grève nationale du jeudi 5 décembre, annoncé comme un "jeudi noir" contre la réforme des retraites, l'inquiète un peu. Agents de la RATP, cheminots, enseignants, employés d'Air France et d'EDF, étudiants, poids-lourds ... Elle salue leurs revendications ... "mais je ne sais pas si c'est la bonne période pour les commerçants."

  • Pour lire notre dossier complet sur cette grève, cliquez ici.

Il y a les plus prudents et optimistes, comme Aurélie Sergent, gérante d'un magasin de prêt-à-porter : "Laval, c'est une ville de taille moyenne. L'impact peut être faible, d'autant que c'est un jeudi, en semaine ..." Rien à voir, dit-elle, avec le phénomène des gilets jaunes et leurs actions tous les samedis depuis l'an dernier.

D'autres, par contre, sont carrément remontés. C'est le cas de Karine, elle aussi dans le prêt-à-porter : "On est toujours inquiets. L'an dernier, c'était les gilets jaunes, cette année ça recommence ... Stop, un moment donné ! Ça va faire baisser les fréquentations, les gens n'ont pas forcément envie de sortir ou de faire des emplettes dans ce contexte".

Les préparatifs pour Noël avancent ... avec, pour de nombreux vendeurs, un point d'interrogation sur ces manifestations du 5 décembre. - Radio France
Les préparatifs pour Noël avancent ... avec, pour de nombreux vendeurs, un point d'interrogation sur ces manifestations du 5 décembre. © Radio France - Simon de Faucompret

Stock, transport ... Certains prévoient le coup

Prudents ou pas, vu que beaucoup de blocages sont annoncés dans les transports (SNCF, RATP, poids-lourds ...), beaucoup de commerçants lavallois ont quand même jeté un œil à leurs stocks. "On reçoit beaucoup de mails de nos fournisseurs", concède Morgane. "Ils disent qu'il faut s'attendre à des problèmes de livraison.

"Un routier nous a confirmé que ça allait durer." - Morgane, vendeuse à Laval.

Que faire dans ce cas ? "On a essayé de stocker un peu, on prévient les clients qu'on n'est sûrs de rien. Le souci, c'est qu'ils prévoient une manifestation le 5 décembre, mais on a croisé un routier l'autre jour au magasin, et il nous a confirmé que ça allait durer." C'est d'ailleurs la position de nombreux syndicats, qui ont appelé à une grève reconductible. Cette mobilisation contre la réforme des retraites "s'annonce forte et durable", a même prévenu la CGT ce vendredi 29 novembre.

Même anticipation pour Stéphane Laplace, directeur du magasin Cultura à Saint-Berthevin (Mayenne). "Tout nous arrive de région parisienne. Notre centrale nous a déjà prévenus qu'on nous tiendrait au courant au jour le jour." Il s'attend déjà des retards, notamment dans les commandes passées sur Internet.

Lui aussi pense aux blocages sur les routes. "J'ai 26 employés, et on ne sait pas du tout à quel point les transports de Laval seront touchés." Il faut donc s'organiser, même 3 semaines avant. On réfléchit déjà au covoiturage, à la possibilité de remplir les voitures et se rendre quelques services. "Comme souvent dans ces cas-là, on sera tributaires de ce qui va se passer", philosophe le directeur de Cultura. "On ne va pas avoir beaucoup de choix."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu