Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grève du mardi 9 octobre : les perturbations à prévoir en Normandie

lundi 8 octobre 2018 à 21:03 Par Delphine Garnault et Anne Bertrand, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Les syndicats appellent à une journée de mobilisation interprofessionnelle ce mardi 9 octobre contre la politique du gouvernement. Difficile de connaître l'ampleur de la mobilisation même on sait déjà que dans l'éducation nationale il peut y avoir des perturbations.

Les syndicats appellent à manifester à Rouen, Evreux, Dieppe ou encore le Havre (photo d'archives octobre 2017)
Les syndicats appellent à manifester à Rouen, Evreux, Dieppe ou encore le Havre (photo d'archives octobre 2017) © Radio France - Amélie Bonte

Normandie, France

Ce mardi 9 octobre, une intersyndicale appelle à une journée d'action interprofessionnelle qui peut entraîner des perturbations si vous vous déplacez. 

Quelques perturbations à attendre sur le réseau de bus à Rouen

La SNCF annonce un trafic normal en Normandie, même chose pour les transports en commun au Havre, à Dieppe et à Evreux. En revanche dans la métropole de Rouen, le réseau Astuce, annonce un service garanti à presque 80% avec en moyenne 9 Métros, Teor et lignes Fast sur 10.

Le mouvement touche les écoles, collèges et lycées

La grève contre la politique sociale d'Emmanuel Macron s'annonce davantage suivie dans l'éducation. A Rouen, la cantine est assurée normalement dans 10 écoles sur 54. Dans les autres, il y a parfois possibilité d'apporter un pique nique sur place mais pas partout.   L'accueil du matin et la garderie du soir seront aussi très perturbés.

Au Havre, le mouvement sera suivi également.  On annonce dans les écoles plus d'un quart d'enseignants grévistes. Un service minimum d'accueil est organisé avec des animateurs de la Ville sur le centre de loisirs Pauline Kergomard. 

Des perturbations sont à attendre aussi à Dieppe avec 4 cantines ouvertes sur les 22 écoles que compte la ville et un accueil périscolaire  limité, en particulier le soir. 

Enfin, à Evreux, 4 crèches et 2 haltes garderie sont fermées (Crèche de Navarre, Crèche Madiba, Crèche Joliot Curie,  Crèche Isambard 1,  Halte-garderie Joliot Curie, Halte-garderie Isambard ). 23 cantines seront fermées sur 35 écoles maternelles et élémentaires. Dans les écoles où il y a plus de 25 % des enseignants qui sont grévistes, un accueil spécifique est mis en place. Il y a trois écoles concernées :Victor Hugo, maternelle Henri Wallon et maternelle Victor Hugo.

Des manifestations à prévoir

Les syndicats appellent également à manifester. Plusieurs rassemblements sont prévus :  - 10h au Havre (Franklin) - 10h30 à Evreux (Bel Ebat) et Dieppe (la Gare) - 13h30 à Rouen (Cours Clémenceau) .

On reparle de cette mobilisation ce mardi à 8h10 avec Jean Pierre Pique, secrétaire général de l'union syndicale des retraités CGT.