Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grève et manifestations des agents du service public : quelles perturbations en Vaucluse ?

jeudi 19 avril 2018 à 5:35 Par Aurélie Lagain et Jean-Pierre Burlet, France Bleu Vaucluse

La CGT appelle ce jeudi à "une convergence des luttes", avec la mobilisation des cheminots, agents des transports en commun, des gaziers et électriciens, étudiants, retraités...

Manifestation à Avignon (illustration)
Manifestation à Avignon (illustration) © Radio France - Aurélie Lagain

Ce jeudi est une journée d'action sociale interprofessionnelle avec un mot d'ordre : "convergence des luttes", à l'appel de la CGT et Solidaires. La grève continue à la SNCF, grève également dans les transports en commun, à l'hôpital et dans la fonction publique. Les gaziers et les électriciens les rejoignent : "On considère que si le statut des cheminots était explosé, on suivrait derrière très rapidement, bien que notre statut ait été vidé de sa substance après la libéralisation du marché du gaz et de l'électricité", affirme Laurent Tabanous, délégué CGT mines-énergie chez Enedis. Une libéralisation préjudiciable à tous estime le syndicaliste : "Depuis 2004, les Français ont vu leur facture augmenter de 30 % pour l'électricité, pour le gaz, de 80 %!"

Perturbations dans les écoles

Le mouvement est reconductible dans les écoles maternelles pour les ATSEM qui  exigent du gouvernement et des collectivités des réponses à leurs revendications. Dans les écoles, à Avignon, l'accueil du matin, l'étude le soir, et la cantine peuvent ne pas être assurés. Pas d'accueil le matin à Carpentras, pas de cantine, et les parents doivent fournir le pique-nique. Pas de cantine uniquement dans une école de Pertuis, au Clos fleuri.

Les étudiants, travailleurs et retraités manifestants se retrouvent à 11 heures devant la Préfecture à Avignon pour marcher en cortège jusqu'à la gare centre.  Le tour des remparts sera coupé à la circulation dès 10h30 sur les boulevards Limbert, Saint Michel et Saint Roch et ce jusqu'à 13 heures.

Robins des bois de l'électricité

Des agents d'Enedis vont se muer en "robins des bois" selon leurs mots, pour agir à leur manière : Passer le coût de l'électricité en "heures creuses" toute la journée, rétablir le courant à ceux qui en sont privés... La CGT dit ne pas les appeler à ces actions, mais les comprendre. "On n'appelle pas officiellement à ces choses-là", précise Laurent Tabanous, secrétaire de la section CGT mines-énergie d'Enedis en Vaucluse, "mais les agents en ont ras-le-bol, et conscience de la mission de service public et d'être solidaire."

De telles actions ont déjà eu lieu lors de l'examen de la loi El Khomri : "Un père Noël avait mis 70 lignes d'usagers en heures creuses !"