Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grève et manifestations jeudi : les syndicats très mobilisés dans le Finistère

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Pas moins de cinq manifestations sont prévues ce jeudi dans le Finistère, dans le cadre de la journée nationale d'action interprofessionnelle. Dans le département, FO s'est associée à l'appel de la CGT, FSU et Solidaires qui réclament "des mesures d'urgence" pour les salariés.

Cinq manifestations sont prévues jeudi dans le Finistère.
Cinq manifestations sont prévues jeudi dans le Finistère. © Radio France - Nicolas Olivier

Ce sera la première mobilisation interprofessionnelle depuis le confinement. Trois syndicats (la CGT, la FSU, Solidaires) appellent les salariés à descendre dans la rue jeudi dans tout le pays "en respectant les mesures sanitaires". Un front encore plus large dans le Finistère, puisque Force Ouvrière s'est jointe au mouvement, pour défendre l'emploi, les salaires, les services publics et s'opposer pour la énième fois à la réforme des retraites.

Effet d'aubaine

Les syndicats estiment qu'il est important de se mobiliser "face aux attaques du patronat". Tous insistent sur la crise économique qui fragilise de plus en plus les salariés. "En gros, on fait payer la crise sanitaire aux travailleuses et aux travailleurs, s'indigne Olivier Le Pichon, secrétaire général de l'union locale CGT du Pays de Brest. Au prétexte du Covid-19, on licencie par effet d'aubaine, on essaye d'imposer de nouvelles conditions de travail, de discuter les salaires etc. Nous pensons qu'il y a une alternative."

La CGT et FO réclament des mesures d'urgence comme la réduction du temps de travail, ou l'augmentation des salaires de 300 euros.

"C'est une première date, il y en aura d'autres parce qu'il va falloir faire face à beaucoup de choses" redoute Lena Catalan-Marcos, la secrétaire de l'union locale FO de Brest.

Infos pratiques

  • Brest 10h30 place de la Liberté
  • Quimper 10h30 place de la Résistance
  • Morlaix 10h30 place des Otages
  • Quimperlé 10h30 Coat Kaer
  • Carhaix-Plouguer 11h00 Maison des syndicats
Choix de la station

À venir dansDanssecondess