Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grève à l'hôpital : près d'un millier de manifestants à Strasbourg

mardi 8 novembre 2016 à 11:57 Par Céline Rousseau et Marie-Thérèse Koehler, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Près de 700 agents hospitaliers manifestent à Strasbourg ce mardi pour dénoncer la dégradation des conditions de travail à hôpital public. Un millier selon les organisateurs. D'autres rassemblements ont lieu en Alsace.

En tenue de bloc, les agents hospitaliers se sont rassemblés place Kléber à Strasbourg
En tenue de bloc, les agents hospitaliers se sont rassemblés place Kléber à Strasbourg © Radio France - Marie-Thérèse Koehler

Strasbourg, France

Des infirmiers, des aides-soignants, des agents administratifs ou des ouvriers, 700 personnes ont manifesté à Strasbourg ce mardi, selon la police, un millier selon les organisateurs. Sous une pluie glaciale, le rassemblement avait lieu à 11h place Kléber. Le cortège s'est dirigé ensuite vers l'agence régionale de santé (ARS). Une délégation sera reçue à 13h30.

Sous payés, dénigrés mais compétents

Une manifestation à l'appel de trois syndicats : FO, la CGT et SUD Alsace, pour dénoncer les restructurations qui touchent l’hôpital public et la dégradation de leurs conditions de travail. "Infirmiers anesthésistes sous payés, dénigrés mais compétents", pouvait-on lire sur une banderole. De nombreux agents défilent en tenue de bloc.

Sous une pluie glaciale, les agents répondaient à l'appel de trois syndicats. - Radio France
Sous une pluie glaciale, les agents répondaient à l'appel de trois syndicats. © Radio France - Marie-Thérèse Koehler

Un autre rassemblement est prévu à 15h30 ce mardi après-midi devant le centre hospitalier Saint-Jacques de Thann. Faute de médecins, les urgences doivent fermer durant six mois. Plus de 500 personnes avaient déjà manifesté samedi dernier à Thann.