Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La réforme des retraites

Grève : l'inquiétude des chefs d'entreprises en Picardie

-
Par , France Bleu Picardie

La chambre de commerce et d'industrie des Hauts-de-France vient de mener une enquête auprès des chefs d'entreprises de la région. En Picardie, 71% de ceux qui ont répondu disent que la grève contre la réforme des retraites, a des conséquences sur leur activité.

La mobilisation contre la réforme des retraites a commencé le jeudi 5 décembre
La mobilisation contre la réforme des retraites a commencé le jeudi 5 décembre © Radio France - François Sauvestre

71% des dirigeants d'entreprise en Picardie se disent directement impactés par les mouvements de grève contre la réforme des retraites en ce moment. Dans la grande région, ce chiffre est de 67%. Des données mises en avant par la chambre de commerce et d'industrie des Hauts-de-France qui vient de mener une enquête à ce sujet. 1560 patrons des Hauts-de-France sur un fichier de 15 000 ont répondu au questionnaire envoyé jeudi dernier. Ils avaient jusqu'à lundi pour le faire. 

Baisse du chiffre d'affaires

La première conséquence selon Grégory Stanislawski, directeur des études à la CCI Hauts-de-France, invité de France Bleu Picardie ce mercredi matin, est la baisse du chiffre d'affaires pour 64% des dirigeants qui ont répondu à l'enquête. Ce recul atteint en moyenne 22% dans les entreprises picardes. C'est un chiffre "important dans une période de fêtes où les entreprises font généralement une grosse partie de leur chiffre d'affaires" explique Grégory Stanislawski. Il faut ajouter aussi des retards d'expéditions et de livraison et une baisse de fréquentation dans les hôtels, restaurants et les commerces de détail ajoute la CCI. 

Quatre secteurs plus touchés

Ces difficultés sont surtout liées à la grève dans les transports. Il faut notamment adapter l'emploi du temps des salariés qui ont des problèmes de déplacement ou leur permettre de faire du télé-travail quand c'est possible. Il y a des conséquences aussi sur la venue des touristes étrangers notamment ou encore sur les livraisons par exemple de matières premières. Les quatre secteurs les plus touchés sont : le transport logistique , le commerce de gros, les hôtels cafés restaurants et le commerce de détail.  

"On a des dirigeants qui sont particulièrement inquiets 

Selon l'enquête de la CCI Hauts-de-France, 83% des chefs d'entreprise qui ont répondu à l'enquête, sont "vraiment inquiets pour l'avenir et par rapport à l'évolution de tous ces mouvements sociaux", un an après notamment le mouvement des gilets jaunes alors que "certaines sont déjà dans une _situation critique_". Ils demandent selon Grégory Stanislawski, un arrêt rapide des grèves "avant que la situation se dégrade et que ce soit irréversible"

L'interview de Grégory Stanislawski, directeur des études à la CCI Hauts-de-France est à écouter ici

Choix de la station

À venir dansDanssecondess