Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grève nationale des pompiers : deux cars partent de Seine-Maritime pour rejoindre la manifestation

Les sapeurs-pompiers professionnels sont en grève ce mardi, à l'appel d'une intersyndicale. Les soldats du feu dénoncent le manque d'effectif, les baisses de budget alors que les interventions sont en hausse, et des méthodes manageuriales très dures.

Sept syndicats appellent à la grève et à une manifestation nationale à Paris ce mardi
Sept syndicats appellent à la grève et à une manifestation nationale à Paris ce mardi © Maxppp - Patrick Gardin/Wostok Press

Le Havre, France

Journée nationale d'action des sapeurs-pompiers professionnels, à l'appel de sept syndicats. Une grande manifestation est prévue ce mardi après-midi à Paris. Vous le suivez depuis plusieurs mois maintenant sur France Bleu Normandie, les pompiers professionnels du Havre notamment font connaître leur mécontentement et leur souffrance au travail. Encore récemment, on enregistrait dans les casernes une quarantaine d'arrêts de travail pour épuisement professionnel chez les soldats du feu havrais. Moins d'effectif, toujours plus d'interventions et des méthodes de management "dictatoriales" : voilà ce que vont dénoncer à Paris les pompiers havrais et seino-marins.

ECOUTEZ Les revendications des pompiers professionnels, Thomas Boulet, président du Syndicat Autonome 76

On ne peut pas être à la fois dans le camion incendie et dans l'ambulance."

"On a une forte augmentation des secours à personne, nous demandons que l'État résolve le problème. Pendant que l'on fait ça, le risque incendie n'est pas couvert" explique Thomas Boulet pour le Syndicat autonome des sapeurs-pompiers 76.

ECOUTEZ Thomas Boulet, président du Syndicat Autonome des pompiers 76

Le pompier n'est plus l'homme qui supporte tout, c'est une personne comme tout le monde, et il peut craquer."

Une rencontre entre la direction du SDIS 76 (service départemental d'incendie et de secrous) et les syndicats est prévue jeudi 16 mars.

A lire également : Les pompiers du Havre en crise : 22 arrêts de travail en quelques jours