Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grève SNCF : quand certains salariés négocient du télétravail ou du coworking pour éviter la voiture

jeudi 12 avril 2018 à 17:09 Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord

Pour ce 3e round de la grève perlée de la SNCF qui commence ce jeudi, le trafic sera encore perturbé dans la région avec seulement 1 TER, et 1 Intercités sur 10 et un TGV sur 3 alors pour éviter les bouchons, d'être en retard au travail, certains salariés optent pour le télétravail ou le coworking.

Agnès Moyère et Nicole Boileau ont attiré de nouveaux clients avec la grève dans leur café de coworking, elles offrent 50% de réduction aux abonnés SNCF
Agnès Moyère et Nicole Boileau ont attiré de nouveaux clients avec la grève dans leur café de coworking, elles offrent 50% de réduction aux abonnés SNCF © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Florence habite à Marly mais travaille dans une société de communication audiovisuelle à Lambersart, elle a pu s'arranger avec son patron pour faire du télétravail, demain ce sera sa 4° journée, du gagnant-gagnant pour elle et son patron assure la salariée :

Je ne perds pas de temps sur la route, je n'arrive pas en retard au travail. Pour l'employeur c'est plus confortable d'avoir des gens qui sont disponibles tout de suite et quand on a passé 2 heures dans les embouteillages on est pas très disponible.

Mais Florence sait qu'elle ne pourra pas toujours travailler à domicile, elle sera parfois obligée de faire la route, elle espère donc que la grève se termine avant la date prévue. Son collègue Théo lui ne peut pas travailler à domicile car il fait de la production mais pour certains jours de grève, il s'arrange pour trouver un bout de canapé chez des copains ou de la famille à Lille pour éviter les galères du transport.

Le reportage de Rafaela Biry-Vicente

Et puis certains ont tenté le coworking, à quelques mètres de la gare, le Café@work a accueilli de nouveaux clients dans son espace de travail partagé équipé de fibre optique, avec plusieurs salles de réunion :  des étudiants qui n'ont pas pu aller travailler à Lille ou encore des personnes qui ont du prendre le premier train de Paris et qui ont du patienter de longues heures avant leur rendez vous dans le Nord, et puis après pour reprendre le train.

D'ailleurs les gérantes espèrent bien "profiter" des grèves, elles offrent 50% de réduction aux abonnés SNCF, et 30 % à tous les autres salariés.

Pour connaître l'état du trafic sur votre ligne rdv sur le web sur le site de la SNCF  et des TER des Hauts de France 

Vous pouvez aussi vous renseigner par téléphone pour le trafic TER au  0 805 50 60 70 (Appels et services gratuits – lundi / vendredi, 6h / 20h) et pour les grandes lignes  au 0 805 90 36 35.