Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grève à la SNCF et à Air France : "Les entreprises rentrent dans le dur" selon l'UPE 06

mardi 17 avril 2018 à 11:23 Par Emma Sarango, France Bleu Azur

Entre grève des cheminots et grève des pilotes Air France, les entreprises azuréennes commencent à sentir les conséquences de ces mobilisations en série. Le vice-président de l'Union pour l'entreprise des Alpes-Maritimes, Daniel Sfecci, était mardi matin l'invité de France Bleu Azur.

Daniel Sfecci, vice-président de l'Union pour l'entreprise des Alpes-Maritimes
Daniel Sfecci, vice-président de l'Union pour l'entreprise des Alpes-Maritimes © Radio France - Sarango

Nice, France

Il y a 15 jours maintenant commençait la grève perlée à la SNCF et, pratiquement simultanément, celle des pilotes d'Air France. Ce mardi, les deux se superposent avec des perturbations à l'aéroport de Nice et sur les lignes ferroviaires de la région. Des mouvements sociaux qui commencent à peser sur les entreprises des Alpes-Maritimes.

Des clients en colère

"Nos livraisons accumulent plusieurs jours de retard" regrette ce mardi le vice-président de l'UPE 06, l'Union pour l'entreprise dans les Alpes Maritimes. "Parfois même, nous perdons la trace de nos marchandises car il y a désormais un embouteillage dans l'approvisionnement" explique Daniel Sfecci.

Et si les clients Français sont pour l'instant patients, les clients étrangers commencent à s'impatienter. "On nous dit qu'en France, c'est toujours la même chose, que l'on ne peut pas nous faire confiance", raconte encore Daniel Sfecci, qui ne peut pour l'instant pas chiffrer le manque à gagner. 

Daniel Sfecci, vice-président de l'UPE 06, invité de France Bleu Azur mardi matin