Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Grève SNCF : problèmes d'approvisionnements à l'usine Novacarb à Laneuveville-devant-Nancy

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Le fabricant de carbonate de soude Novacarb au sud de Nancy doit faire face à des problèmes d'approvisionnement en calcaire. Les stocks baissent depuis une semaine. Si les grèves continuent à la SNCF, l'usine pourrait bien ralentir son activité.

En raison de la grève SNCF, huit rames ont été annulées et 16.000 tonnes de calcaire n'ont pas été livrées
En raison de la grève SNCF, huit rames ont été annulées et 16.000 tonnes de calcaire n'ont pas été livrées © Radio France - Laurent Watrin

La grève des trains a des conséquences concrètes sur l'activité d'une grande usine lorraine : Novacarb. L'entreprise comptant 315 salariés, fabrique du carbonate de soude à Laneuveville-devant-Nancy et doit faire face à des problèmes d'approvisionnement depuis une semaine maintenant. Depuis le début de la grève à la SNCF.

16.000 tonnes de calcaire non-livrées

Pour fabriquer du carbonate de soude, Novacarb a besoin de calcaire. Pour cela, l'usine se fait approvisionner en train depuis la carrière de Pagny-sur-Meuse. Problème : huit rames ont été annulées depuis le début du mouvement, l'équivalent de 16.000 tonnes de calcaire non-livrées. 

Ce sont désormais les camions qui prennent le relais mais ils ne sont pas assez nombreux pour compenser les pertes de matière première. Première conséquence : les stocks de calcaire sont au plus bas. Deuxième conséquence : le travail de déchargement est rendu plus difficile et la manutention s'avère plus complexe pour les salariés. 

Vers un ralentissement de la production ?

Selon la direction, il n'y a, pour le moment, aucune conséquence sur la production et le chiffre d'affaire, malgré les surcoûts engendrés par la mise en place d'un approvisionnement en camions. En revanche, si le mouvement perdure, l'usine pourrait bien ralentir sa production de carbonate. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu