Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grève SNCF : trafic très perturbé en Indre-et-Loire

lundi 2 avril 2018 à 18:06 Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine

La grève à la SNCF est commencée, avec de grosses conséquences sur le trafic. La direction de la SNCF annonce en circulation pour ce mardi 3 avril 10% des TER, 12% des TGV (1 TGV sur 8) et 13% des Intercités.

Le peu de trains en circulation va être pris d'assaut, ici la gare Montparnasse à Paris
Le peu de trains en circulation va être pris d'assaut, ici la gare Montparnasse à Paris © Maxppp - Vincent Isore

Indre-et-Loire, France

La direction de la SNCF avait prédit un mouvement de grande ampleur, ça se confirme dans les prévisions de circulation de ce mardi 3 avril, premier jour de grève d'une longue série, jusqu'à fin juin. Deux TGV et deux Intercités sur toute la journée, c'est le tarif pour les usagers de la ligne Saint-Pierre-des-Corps-Paris, dans les deux sens. On parle de Saint-Pierre-des-Corps, parce qu'il n'y a pas de navette les jours de grève entre Tours et Saint-Pierre. Preuve des énormes difficultés pour rallier Paris ce mardi, le site de la SNCF propose un trajet de 4h50. Départ de Tours, en car, avec 7 arrêts jusqu'à Chartres. Changement ensuite avec un TER jusqu'à Montparnasse. 

Le TGV Tours-Paris, épargné lors des précédents mouvements, est très impacté par la grève

Pour les autres lignes en circulation sur la Touraine, c'est aussi compliqué. La direction de la SNCF parle de un TER sur dix assuré. Les conséquences sur les lignes sont inégales. Par exemple, il y a ce mardi quatre allers-retours Tours-Orléans. Pour les autres lignes en Indre-et-Loire, il n'y aura que des cars de substitution, au compte-goutte : deux allers-retours sur le Tours-Chinon ou encore trois allers-retours entre Tours et Loches.