Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grève "suspendue" à la centrale Emile Huchet de Saint-Avold

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Les salariés de la centrale Emile Huchet de Saint-Avold ont repris le travail, ce vendredi midi. Ils étaient en grève depuis lundi - l'unité charbon va fermer d'ici 2022, et les activités gaz vont être vendues à Total. Ils ont obtenu quelques garanties, mais restent vigilants.

La centrale Emile Huchet à Saint-Avold
La centrale Emile Huchet à Saint-Avold © Maxppp - SANCHIS Thierry

Saint-Avold, France

La grève est finie à la centrale Emile Huchet, à Saint-Avold, depuis ce vendredi midi. Elle durait depuis lundi après midi. Les salariés étaient inquiets à cause de la fermeture prévue de l'unité charbon, d'ici 2022, et de la vente des activités gaz à Total. Une réunion a eu lieu ce vendredi matin entre l'intersyndicale et le groupe tchèque EPH, qui a racheté la centrale en juillet, qui a plutôt rassuré les salariés.

Des informations détaillées tous les mois

Ils ont obtenu plusieurs garanties. Sur la partie gaz, tout d'abord, la direction leur a promis un suivi mensuel de l'avancement des différents dossiers. "Tous les mois, on va nous dire quelle sera l'évolution de la vente à Total, quel statut demain, quel volume de salariés concernés, explique Jean-Pierre Damm, délégué syndical FO. Tout ceci, nous allons pouvoir le suivre régulièrement d'ici le début de l'année prochaine."

Des engagements sur la partie charbon

En ce qui concerne la partie charbon, le groupe EPH a pris deux engagements majeurs : la centrale ne s'arrêtera pas avant la fin de l'hiver 2022-2023, et il promet aussi de ne pas être un obstacle à l'installation de nouvelles activités sur le site d'Emile Huchet - Jean-Pierre Damm évoque notamment le projet d'extension de la production d'hydrogène. 

L'intersyndicale reste vigilante

Mais malgré ces promesses, le délégué reste sur ses gardes. "Nous avons suspendu le mouvement de grève. Nous avons dit à notre direction que les préavis de grève allaient continuer, mais qu'aussi longtemps qu'elle respecterait ses engagements, il n'y aurait pas de raison à un nouveau mouvement. Si on voit qu'on essaye de nous balader, nous repasserons par l'action dure que nous avons connu cette semaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu