Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grèves SNCF/Air France : le ras-le-bol des taxis clermontois

lundi 14 mai 2018 à 6:04 Par Sarah Gilmant, France Bleu Pays d'Auvergne

Train supprimé, vol annulé, les taxis clermontois sont en repos forcé depuis le début des conflits sociaux qui agitent Air France et la SNCF. Ils espèrent la fin des grèves pour retrouver leur clientèle.

Les taxis en "repos forcé" en attendant le peu de voyageurs qui arrivent à la gare de Clermont-Ferrand
Les taxis en "repos forcé" en attendant le peu de voyageurs qui arrivent à la gare de Clermont-Ferrand © Radio France - Sarah Gilmant

Clermont-Ferrand, France

"J'ai fait une course en une demi-journée !" Stéphane Riboulet, artisan taxi à Clermont-Ferrand prend son mal en patience en attendant devant la gare SNCF. Les taxis clermontois souffrent depuis le début des différentes grèves de la SNCF et des salariés d'Air France. Les voyageurs représentent une partie importante de leur clientèle. 

"C'est la catastrophe" Stéphane, artisan taxi depuis 11 ans

Petit espoir pour les artisans taxis, la consultation interne lancée par l'intersydicale (CGT, Unsa, SUD et CFDT) de la SNCF qui démarre ce lundi 14 mai jusqu'au 21 mai. Toute la semaine, les salariés de la SNCF sont appelés à dire s'ils sont pour ou contre la réforme ferroviaire portée par le gouvernement. Une consultation pour relancer le mouvement des cheminots qui s'essouffle peu à peu.

La société Allotaxi à Clermont-Ferrand estime avoir perdu près de quarante courses par jour depuis le début des grèves Air France et SNCF. Le nombre d'appels sur la plateforme a lui aussi baissé avec en moyenne quinze appels en moins sur les 230 journaliers. Un constat amer pour Lionel Lara, vice-président de la société Allotaxi : "C'est le pire 1er mai qu'on a fait, le pire 8 mai. Il faut que ça cesse."