Économie – Social

Grippe aviaire : deux plaintes contre X déposées en Lot-et-Garonne

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord et France Bleu mercredi 21 décembre 2016 à 16:26

Restrictions de circulation autour d'un élevage du Gers touché par le H5N8 - illustration
Restrictions de circulation autour d'un élevage du Gers touché par le H5N8 - illustration © Maxppp - Maxppp

Deux plaintes contre X ont été déposées en Lot-et-Garonne dans le dossier du nouveau virus de la grippe aviaire. La coordination rurale estime que les cas détectés dans le département pourraient être le fruit d'une négligence lors d'un transport de canards malades depuis le Tarn.

A quelques jours de Noël et de son traditionnel foie gras de canard, la colère couve chez les éleveurs de canards du Lot-et-Garonne. Six cas du nouveau virus de la grippe aviaire, le H5N8 ont déjà été détectés dans le département. Alors qu'il n'y en a heureusement toujours pas en Dordogne.

Et pour cause, les éleveurs sont persuadés que les cas détectés en Lot et Garonne sont le fruit d'une négligence. Le leader du syndicat agricole de la coordination rurale et le patron de la chambre d'agriculture du Lot et Garonne ont donc porté plainte contre X à la gendarmerie de Fumel et de Sainte-Livrade, pour escroquerie et tromperie sur la marchandise.

En fait, les éleveurs touchés en Lot-et-Garonne soupçonnent le virus d'être arrivé par l'importation de canards prêts à gaver malades venus d'un élevage du Tarn, alors que selon eux, ces animaux n'auraient jamais dû être déplacés. Pour eux, il y a donc eu une négligence.

En clair, l'épidémie n'est selon eux par arrivée en Lot-et-Garonne par les oiseaux migrateurs comme c'est le cas dans plusieurs départements... Mais bien par l'importation de canards déjà malades venus d'un élevage du Tarn. Autrement dit, une contamination qui serait la conséquence d'un manquement présumé à des règles de biosécurité ou au principe de précaution. Une contamination qu'il aurait en tout cas été facile d'éviter, selon la coordination rurale.

Conséquences économiques lourdes

Or, les éleveurs subissent depuis un vrai préjudice, explique Patrick Franken, le président du syndicat agricole. Obtenir gain de cause au tribunal permettrait selon lui de faire reconnaître officiellement les pertes des producteurs du Lot et Garonne. Car même ceux qui ne sont pas directement touchés des cas de grippe aviaire dans leurs élevages subissent des conséquences économiques lourdes. Ils ne peuvent par exemple pas vendre des animaux destinés à être mis sur le marché pour les fêtes.

Les foyers de grippe aviaire détectés en France - Visactu
Les foyers de grippe aviaire détectés en France © Visactu - Visactu

Aucun risque en revanche que ces canards malades venus du Tarn aient contaminé un élevage périgourdin. Car ils tous rejoint le Lot-et-Garonne, le Gers ou les Landes. Mais un cas de H5N8 en Dordogne peut toujours être la conséquences d'un contact entre des animaux sauvages et d'élevages.

Les responsables agricoles du Lot et Garonne demandent à tous les éleveurs du département de faire comme eux, c'est-à-dire de déposer plainte contre X. 32 foyers de grippe aviaire H5N8 ont au total été détectés en France