Infos

Gros rush pour les chalets en bois sarthois

Par Camille André, France Bleu Maine mardi 29 novembre 2016 à 20:33

Un chalet en bois fabriqué par l'entreprise sarthoise CPL
Un chalet en bois fabriqué par l'entreprise sarthoise CPL © Radio France - Camille André

Alors que la période de Noël approche, l'entreprise sarthoise CPL connait sa grosse période d'activité annuelle. Cette société fabrique des chalets en bois, utilisés notamment dans les marchés de Noël. Une activité qui ne connait pas la crise.

Depuis quelques semaines les semi-remorques font des allées et venues incessantes sur le parking de l'entreprise CPL à Champagné. Chaque jour ils chargent une quarantaine de chalets en bois pour les expédier aux quatre coins de France: Valenciennes, Marseille... Certains vont jusqu'en Suisse, pour agrémenter les marchés de Noël.

un chalet chargé dans un camion sur le parking de l'entreprise CPL - Radio France
un chalet chargé dans un camion sur le parking de l'entreprise CPL © Radio France - Camille André

Les chalets en bois de Martial Lorréard connaissent en effet un gros succès. Depuis la création de l'entreprise en 1997, il vend et loue des cabanes de plusieurs tailles, avec éclairage et même chauffage. La particularité de ces chalets, c'est surtout qu'ils se plient, pour faciliter le transport. "Pour les monter, on n'a besoin que d'une seule personne et d'un chariot élévateur, assure le gérant, qui rajoute même: ça ne prend pas plus de cinq minutes". Le prix de la location de ces petites cahutes varie de 800 à 2000 euros la semaine.

Des embauches et un agrandissement au programme

Près de 400 chalets seront sans doute loués à l'entreprise CPL pendant ce mois de décembre. "L'activité progresse tellement vite qu'on a doublé nos effectifs de salariés en CDI: on est passé de 3 à 6", affirme Martial Lorréard, qui emploie également 4 CDD en ce moment. Le gérant envisage même d'agrandir ses entrepôts basés à Champagné, afin d'obtenir une capacité de stockage plus importante. Le site qui est actuellement de 3200 mètres carrés pourrait frôler les 4000 mètres carrés.

Des stocks de chalets en bois, pliés - Radio France
Des stocks de chalets en bois, pliés © Radio France - Camille André

Le projet est ambitieux, mais Martial Lorréard ne voit pas ce qui pourrait freiner son secteur d'activité. "On a eu peur que les organisateurs de marchés de Noël deviennent frileux, après les attentats. L'an dernier deux mairies ont annulé leur marché au dernier moment", reconnait-il. Mais cette année, il dresse un constat plus rassurant; "Cette fois, c'est différent. Les collectivités préfèrent augmenter la sécurité et maintenir leurs événements, plutôt que de les annuler".

La Sarthe aussi, est fan des marchés de Noël

Les marchés de Noël ont fleuri, partout en France ces vingt dernières années. C'est grâce à cette tendance que l'entreprise CPL a pu se développer. Même en Sarthe des dizaines de marchés sont annoncés ces prochains week-ends. Celui du Mans, (qui a d'ailleurs acheté des chalets champagnéens) ouvrira ses portes samedi 3 décembre. De nombreuses communes plus petites se sont aussi lancées dans l'organisation de ces événements. C'est le cas justement à Champagné. "C'est vrai qu'il y a un effet de mode", reconnait Chantal Blanchais-Verhaghe, la présidente de l'association animation tourisme Champagné. Mais à ses yeux la recette du succès des marchés de noël est simple: "c'est magique pour tout le monde. Qu'on soit enfant ou adulte, ça réchauffe les cœurs et c'est féerique".

Partager sur :