Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Guéret : d'ici trois mois "la plage de Courtille" devrait ravir les papilles

-
Par , France Bleu Creuse

Fermé depuis bientôt deix ans, le restaurant de l'étang de Courtille a enfin un nouveau gérant, Eric Mauchaussat. Natif de Guéret, entend faire revivre les lieux avec une cuisine traditionnelle, et nouveauté : un chalet qui proposera des snacks en saison estivale.

Eric Mauchaussat et son fils Rémy au balcon du Divino, bientôt relooké version La Plage de Courtille.
Eric Mauchaussat et son fils Rémy au balcon du Divino, bientôt relooké version La Plage de Courtille. © Radio France - Valérie Menut

Depuis bientôt deux ans, il n'y a plus de lieu de restauration aux abords de l'étang de Courtille. Le Divino a dû fermer après le décès brutal de son gérant. La nouvelle municipalité de Guéret a lancé un appel à candidature pour faire revivre le restaurant. Quatre dossiers ont été déposés, et l'heureux élu vient d'être retenu. Il a séduit par son projet de restauration familiale, son idée de monter un chalet de snacks et son expérience dans le domaine.

Eric Mauchaussat est né à Guéret il y a 58 ans, mais c'est dans l'Allier qu'il a monté ses différentes affaires. Patron d'une discothèque à Montluçon pendant 40 ans, il a aussi tenu plusieurs restaurants, à Montluçon et Commentry, et depuis trois ans gère "La plage de Sault" à l'étang de Sault. Un bar-brasserie-glaces-tapas au bord de l'eau. C'est donc sur une autre rive qu'il s'installe aujourd'hui. Celle de Courtille, en reprenant la gérance du Divino renommé logiquement "la plage de Courtille".

Une ambiance conviviale et des concerts

Après l'installation de matériels de cuisine neufs financés par la municipalité propriétaire des locaux, un rafraîchissement et une personnalisation de la décoration intérieure, le restaurant proposera toute l'année des menus ouvriers et plats du jour les midis, et des repas à la carte les soirs, avec des soirées à thème et même des concerts. Tout pourrait être prêt pour mettre le couvert le 1er juin, à condition que les restrictions sanitaires imposant la fermeture des restaurants soient bien sûr levées. 

Un chalet pour des snacks toute la journée

Mais il sera de toute façon possible de ravir ses papilles à La plage de Courtille d'ici trois mois puisque - et c'est une nouveauté- l'endroit proposera aussi des snacks (pizzas, hamburgers frais, salades) à emporter préparés dans un chalet installé juste au pied du restaurant, côté étang. De quoi déjeuner sur l'herbe, voire sur des tables qu'Eric Mauchaussat espère pouvoir installer. Ce chalet-snacking fonctionnera 7 jours sur 7 (sauf en cas de mauvais temps) du 1er juin au 30 septembre. A cet effet, le gérant cherche à embaucher deux salariés saisonniers *.

Pour le restaurant, des emplois seront aussi créés, au moins deux personnes en salle et un aide-cuisine, en CDI. Le restaurant sera doté d'une nouvelle terrasse, plus grande et surtout côté étang. Mais ça, ce sera pour l'été 2022. Les travaux étant importants, ils seront effectués à la prochaine basse saison à la charge de la mairie.

*dépôt des candidatures ici

Rémy et Eric Mauchaussat sur l'esplanade où sera aménagé un espace pour manger les snacks préparés dans un chalet, de juin à septembre.
Rémy et Eric Mauchaussat sur l'esplanade où sera aménagé un espace pour manger les snacks préparés dans un chalet, de juin à septembre. © Radio France - Valérie Menut
Choix de la station

À venir dansDanssecondess