Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Guéret : Un voile d'incertitude plane sur la Toussaint

-
Par , France Bleu Creuse

La Toussaint, c'est ce dimanche. Mais pourra-t-on aller fleurir les stèles dans les cimetières? Avec le contexte sanitaire et la perspective de restrictions supplémentaires rien n'est moins sûr. A Guéret, les fleuristes font déjà les frais de cette incertitude.

Chez Alexandre Fougeraud, les chrysanthèmes sont à l'honneur depuis plusieurs jours.
Chez Alexandre Fougeraud, les chrysanthèmes sont à l'honneur depuis plusieurs jours. © Radio France - Matthieu Le Meur

Dans le magasin de Solène Agabriel, place Bonnyaud, les chrysanthèmes s'empilent, il y en a jusque sur son bureau. « C'est une période où on en vend entre 300 et 400. » Mais cette année elle n'est pas sûre de toutes les vendre. A trois jours de la Toussaint, Solène Agabriel est un peu inquiète.

Son magasin a pourtant pignon sur rue. Mais avec la crise sanitaire, ses clients évitent de s'attarder en centre-ville. « Tant qu'à sortir en supermarché faire les courses, malheureusement ils font aussi leurs achats de plantes. En ce moment c'est notre gros problème. »

Sauvé par les livraisons

Alexandre Fougeraud est fleuriste lui aussi, et chez lui ça va un petit peu mieux. Il a écoulé les trois quarts de son stock de chrysanthèmes. Grâce à la vente en livraison : « C'est une bonne partie des ventes, parce qu'il y a des personnes qui ne peuvent plus se déplacer, où qui sont loin, ça leur évite aussi des trajets. »

L'objectif pour les fleuristes, écouler 100% de leur stock. Les chrysanthème sont des fleurs éphémères, et au-delà du 2 novembre, les invendues risquent toutes d'être jetées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess