Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Guide Michelin 2020 : le Manoir de la Boulaie, en Loire-Atlantique, perd sa deuxième étoile

-
Par , France Bleu Loire Océan

Le Manoir de la Boulaie, restaurant situé à Haute-Goulaine (Loire-Atlantique), a annoncé lundi 27 janvier qu'il perdait sa deuxième étoile au Guide Michelin dans l'édition 2020 de ce livre de la gastronomie.

La couverture du Guide Michelin 2020 (photo d'illustration).
La couverture du Guide Michelin 2020 (photo d'illustration). © Maxppp - Jean-François Frey

"La sortie du guide Michelin, c'est ce que tout chef redoute chaque année" : c'est par ces mots que le chef du Manoir de la Boulaie, restaurant étoilé de Haute-Goulaine (Loire-Atlantique), a annoncé lundi 27 janvier qu'il perdait sa deuxième étoile au Guide Michelin dans l'édition 2020. Ouvert en 2000, le restaurant avait deux étoiles depuis quinze ans. "Aujourd’hui c’est notre maison le Manoir de la Boulaie , je dis bien notre, celle de Barbara et moi, qui se voit retirer la deuxième étoile Michelin", écrit Laurent Saudeau sur la page Facebook de l'établissement, se disant "très affecté par la perte de cette deuxième étoile"

Je me sens seul

Le chef évoque dans son message le restaurant qu'il a "fait grandir petit à petit" avec son équipe, "en y mettant toute notre énergie, beaucoup de passion, des jours et des nuits de travail intense pour le plus grand plaisir de nos clients". Laurent Saudeau décrit la difficile annonce de ce retrait : "Je me sens seul et j’ai le souvenir d’un ami chef qui me disait ''La victoire est collective et la défaite est orpheline'.  Une incompréhension, deux étoiles Michelin depuis 15 ans, et même pas un signe d’alerte du guide, pour nous signaler éventuellement une baisse de qualité. Juste un appel ce samedi après-midi pour m’annoncer la perte de la deuxième étoile sans me donner d’explications." 

Celui qui dit n'avoir jamais manqué aucun service en vingt ans assure qu'il gardera "toujours les mêmes convictions soit rigueur, qualité et régularité pour la plus grande satisfaction de nos clients. Au final, ce sera toujours le client qui sera le seul juge".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu