Économie – Social

Guide Michelin : trois nouvelles étoiles pour les Pyrénées-Orientales

Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon lundi 24 février 2014 à 14:13

Guide MICHELIN France : toutes les nouvelles étoiles 2014
Guide MICHELIN France : toutes les nouvelles étoiles 2014

Trois restaurants des Pyrénées-Orientales entrent cette année dans la cours des grands en décrochant leur première étoile au Guide Michelin : le Fanal, l'Auberge du Cellier et la Coopérative de l'hôtel Riberach

Rendez-vous toujours très attendu dans le monde de la gastronomie, le guide Michelin 2014 a dévoilé ce lundi son nouveau palmarès et c'est une pluie d'étoiles pour le département des Pyrénées-Orientales avec trois restaurants qui décroche leur première étoile.

Le Fanal à Banyuls sur mer : le chef Pascal Borell n'est pas un inconnu du guide Michelin, il avait déjà décroché une étoile lorsqu'il cuisinait pour la Maison du Terroir à Maury. En 2012, Pascal Borell avait jeté l'éponge et rendu son étoile, le restaurant n'était pas rentable. En 2013, il s'installe dans les cuisines du Fanal avec pour ambition de reconquérir cette étoile. Mission accomplie dès cette année.

"On saute au plafond mais on reste les pieds sur terre !  Ça amène beaucoup de monde, ça draine automatiquement 40 % de clients en plus. On n'augmentera pas les prix, un petit menu autour de 40 à 45 euros, faut rester raisonnable. Faut s'adapter à la clientèle, on n'est pas sur la cote d'Azur ! " Pascal Borrell.

MICHELIN Borrell Le Fanal 1

La coopérative de l'Hôtel le Riberach à Bellesta : cet hôtel 4 étoiles ouvert en 2011 dans une partie de la cave coopérative propose une table de très grande qualité avec le chef Laurent Lemal. Cette étoile décrochée au Michelin devrait donner aussi un vrai coup de pouce à l'ensemble hôtelier situé sur les contreforts du Ribéral, un peu loin de tout, mais dans un cadre exceptionnel.

"J'ai sauté au plafond évidemmen t, c'est un copain étoilé qui me l'a appris. Ça fait 4 ans que tout l'établissement se bat pour exister, et l'étoile c'est la cerise sur le gâteau. Quand on met beaucoup de personnalité comme moi, ça récompense le travail personnel, mais il faut toute une équipe derrière, des producteurs qui soient à l'écoute,  l’hôtel,  les fournisseurs, pour nous c'est vraiment génial. Quand on va rouvrir le 4 avril, on va prendre !"

 

L'Auberge du Cellier à Montner : Pierre-Louis Marin ne s'en cache pas, cela fait plusieurs années qu'il court après cette étoile. Son restaurant près d'Estagel n'a pas attendu cette distinction pour se faire déjà une solide réputation dans le monde gastronomique local.

Deux autres restaurants conservent leur étoile : La Galinette à Perpignan et son chef Christophe Comes, ainsi que La Balette au Relais des 3 Mas à Collioure et son chef Frédéric Bacquié.****

Pierre-Louis Marin de l'auberge du Cellier à Montner - Radio France
Pierre-Louis Marin de l'auberge du Cellier à Montner © Radio France

Partager sur :