Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Halle aux chaussures de Nancy : grève et mobilisation des salariés

-
Par , France Bleu Sud Lorraine
Nancy, France

Vendredi 7 avril dans la matinée, une dizaine de salariés de la Halle aux chaussures ont fait grève et se sont mobilisés devant le magasin à Nancy. Ils manifestent contre le plan social qui touche le groupe Vivarte qui provoque la fermeture de 141 enseignes dont celle de Nancy fin Août.

Des salariés de la Halle aux chaussures devant le magasin de la rue Saint-Jean à Nancy
Des salariés de la Halle aux chaussures devant le magasin de la rue Saint-Jean à Nancy © Radio France - Seina Baalouche

C'est devant la Halle aux chaussure de la rue Saint-Jean à Nancy qu'une dizaine de salariés se sont mobilisés vendredi 7 avril dans la matinée. Les salariés de la Halle qui fait partie du groupe Vivarte ont manifesté contre le plan social qui touche le groupe criblé de dettes. Une manifestation était aussi organisée à Paris devant le siège du groupe. En janvier dernier, la société de prêt-à-porter a annoncé la suppression de 700 postes et la vente d’enseignes emblématiques, comme Naf Naf, André ou Kookaï. Depuis, les salariés sont dans le flou. Dans le cadre de ce plan social, 141 enseignes la Halle aux chaussures vont fermer fin Août. Les magasins d'Écrouves et de Nancy, entres autres, sont concernés.

La Halle de Nancy emploie une dizaine de personnes

Laurence travaille à la Halle aux chaussure de Nancy depuis 3 ans et "ne veut pas se retrouver au chômage". Elle a peur pour son avenir car elle a la cinquantaine, comme trois autres salariés, et "cela va être très difficile pour nous de trouver du travail" explique-t-elle.

Le magasin à Nancy est "rentable"

Selon les salariés le magasin de Nancy ne devrait pas fermer car il est "rentable" affirme Gérard Schneppe qui est salarié et délégué CGT de la Halle aux chaussures à Nancy. Il ne comprend donc pas cette décision :

Encore le mois dernier on a fait plus de 29% de chiffre d'affaire. On nous dit que le loyer est trop cher mais on vient de se séparer de 1.500 mètres carrés donc normalement on a toutes les conditions pour être un magasin rentable." - Gérard Schneppe

Ce n'est pas la première fois qu'une enseigne du groupe ferme sur la rue Saint-Jean. En 2014, l'enseigne Beryl, ancienne filiale de Vivarte, avait fermé ses portes pour laisser sa place à la Halle aux chaussures. Gérard Schneppe ne pense pas que la fermeture va pouvoir être évitée cette fois-ci encore. Maintenant, il veut "se battre pour que le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) soit intéressant" explique-t-il.

Les modalités du plan de sauvegarde de l'emploi seront connues fin juin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu