Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Une boutique éphémère Halloween pour réanimer le centre-ville

-
Par , France Bleu Maine

L'association J'aime le commerce de proximité a lancé une boutique éphémère dans laquelle elle échange dessins contre bonbons. Les enfants sont ravis, les parents aussi. Mais pour les commerces, l'opération permet de redynamiser le centre-ville et inciter à privilégier les commerces indépendants.

Une petite photo avec enfants et le grand enfant de l'opération
Une petite photo avec enfants et le grand enfant de l'opération © Radio France - Adrien Toffolet

Le Mans, France

C'est Halloween avant l'heure dans certains commerces du Mans. Officiellement, la fête pour les enfants c'est aujourd'hui, mais une boutique éphémère a déjà ouvert ses portes hier matin dans le passage du Commerce en centre-ville. Le principe est simple : chaque enfant qui vient déguisé ou avec un dessin à donner peut repartir gratuitement avec un seau de bonbons ou un jouet d'Halloween.

Atelier dessin pour ceux qui viennent les mains vides - Radio France
Atelier dessin pour ceux qui viennent les mains vides © Radio France - Adrien Toffolet

Une opération lancée par l'association J'aime le commerce de proximité. Une façon ludique et amusante pour les commerçants, qui subissent la concurrence des grandes surfaces en périphérie, d'animer le centre, de le redynamiser. Et ça marche. Parmi les visiteurs, il y a les habitants du Mans, mais aussi des communes aux alentours. Damien, par exemple, a fait son dessin. Il est venu déguisé tout en noir avec un masque de fantôme, sur les bons conseils de sa maman Sandra : "on a mis le déguisement, ensuite on a été a un rendez-vous dans le centre chez un orthoptiste et comme on avait entendu parler de l’événement, on termine par la boutique pour avoir des bonbons."

Attirer les clients grâce aux animations

Les enfants repartent avec des bonbons ou un jouet - Radio France
Les enfants repartent avec des bonbons ou un jouet © Radio France - Adrien Toffolet

Pour Sandra la maman, c'est aussi la satisfaction de participer à une opération utile pour les commerces de centre-ville : "des initiatives comme ça, ça fait un peu bouger les villes, les communes. Nous on est pas du Mans, on est de Mulsannes, mais c'est important de venir, il faut jouer le jeu."  Mission accomplie donc pour Philippe Guider de l'association J'aime le commerce de proximité qui organise l'événement. "Dynamisons de centre-ville, ce cœur de ville. Qu'est-ce qui le dynamise ? Ce sont les clients ! Et comment on fait pour remplir les boutiques de clients ? Amenons de l'offre ! Comment ? Avec des animations !", explique t-il entre deux récupérations de dessins et deux séances de photos avec son déguisement. 

Reste à mobiliser un maximum de commerces pour suivre la même logique d’attractivité. Certains décorent déjà leurs vitrines ou offrent des bonbons à leurs clients, mais Philippe Guider regrette parfois le manque d'investissement de certains commerces qui ne saisissent pas l'occasion d'offrir de la visibilité et du bon-vivre au centre-ville. Et puis, il y a un avantage avec la distribution de bonbons à Halloween.On dynamise dans le centre l'activité des commerces, mais potentiellement aussi celle des dentistes...

Une fois les dessins terminés, ils sont affichés au fond de la boutique - Radio France
Une fois les dessins terminés, ils sont affichés au fond de la boutique © Radio France - Adrien Toffolet
Choix de la station

France Bleu