Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Le pourquoi du comment

Halloween : le business de la peur

mercredi 31 octobre 2018 à 7:45 Par Thierry Boulant, France Bleu Auxerre

Des bonbons ou un sort ? vous risquez fort aujourd'hui de voir défiler quelques enfants déguisés en petits fantômes à votre porte à la recherche de quelques friandises à l'occasion de Halloween.Cette fête celtique d'origine irlandaise se fait une petite place en France à grand renfort de marketing.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp -

Yonne, France

Pourquoi Halloween est parvenu  à se faire une petite place chez nous, ces derniers années ?

"La nature a horreur du vide", disait Aristote, eh bien les publicitaires et les commerçants aussi. Entre la rentrée et Noël, il y a de la place. C'est pour cela que les rois du marketing tentent depuis les années 90 d'imposer cette fête celtique en Europe. 

Halloween est en fait un gigantesque événement commercial venu des États-Unis, qui a généré l'an dernier outre Atlantique neuf milliards de dollars. Un chiffre qui donne le vertige et l'envie aux commerces français en tout genre de surfer sur le marché des sueurs froides. 

Les Français commencent d'ailleurs à se prendre aux jeux, selon le site maison-budget.com, 45% des foyers avouaient l'an dernier avoir cédé à ce marketing macabre en achetant de la décoration : une guirlande de citrouille, une bougie fantôme une araignée cendrier, etc. Mais si nos tables de salle à manger ou nos étagères deviennent fin octobre, une petite boutique des horreurs, c'est d'abord pour le plaisir de se prendre au jeu, même si tout le monde a bien intégré que tout cela était purement commercial.

Le "pourquoi du Comment" audio sur Halloween: Beaucoup plus EFFRAYANT!

Halloween, ce n'est donc qu'une mode ?  

Oui, c'est en grande partie une mode portée par le marketing et par la télévision grâce à des séries qui cartonnent. Ça a commencé il y a une vingtaine d'années par la mode des vampires, puis au début des années 2010 par un engouement pour les zombies grâce à la série "The Walking Dead". 

Halloween surfe sur ces succès et ce goût pour le macabre, les parades de morts-vivants où les "zombies race" comme chez nous en Puisaye (Yonne) chaque 1er novembre se multiplient et courir dans les champs dans des habits en lambeaux, une fausse tête sous le bras n'a désormais plus rien d'étonnant.  

Depuis la série américaine The walking dead,  se déguiser en zombie est devenu une véritable mode (photo d'illustration) - Maxppp
Depuis la série américaine The walking dead, se déguiser en zombie est devenu une véritable mode (photo d'illustration) © Maxppp -

Finalement, on aime bien jouer à se faire peur ? 

La peur produit des phénomènes chimiques en nous, de l'adrénaline, elle libère aussi parfois des endorphines Cela  provoque un regain d’énergie ou une sensation de bien-être après coup, bref du plaisir, un bien-être dans un environnement pourtant effrayant mais que l'on contrôle puisqu'il est fabriqué de toutes pièces et qu'on le sait : de l'horreur sur mesure pour frissonner et pour rire.