Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Handball : l'ESBF garantit son maintien en D1 grâce au dépôt de bilan de Mios

vendredi 6 novembre 2015 à 14:59 - Mis à jour le vendredi 6 novembre 2015 à 16:29 Par France Bleu Besançon et Christelle Caillot, France Bleu Besançon

Les actionnaires du club girondin de Mios ont décidé ce jeudi de déposer le bilan. Cela permet aux handballeuses de Besançon d'être assurées du maintien en 1ère division pour la saison 2016-2017.

Les joueuses de Mios l'avaient emporté sur Besançon en septembre 2015.
Les joueuses de Mios l'avaient emporté sur Besançon en septembre 2015. © Maxppp

Besançon, France

C'est une bonne nouvelle pour les handballeuses de l'ESBF. Elles bénéficient des difficultés du club girondin de Mios. Ses dirigeants ont décidé ce jeudi de déposer le bilan. Cette décision veut dire qu'aucune équipe ne sera sportivement reléguée en 2ème division à la fin de la saison.

Mios valide donc indirectement le maintien des neuf autres équipes de l'élite, avant même la trêve hivernale. Tant mieux, diront certains, quand d'autres pourraient craindre que le championnat perde de son intérêt sans la perspective d'une relégation en fin de saison.

En fait, en 1ère division de handball féminin, seul le 10e et dernier du classement est susceptible de descendre en 2e division. Et cette 10e place est donc dévolue à Mios et ses quelque 400.000 euros de déficit. Déficit qui lui vaut d'être rétrogradé administrativement par la fédération française de handball.

Les filles de Besançon ne joueront pas ce week-end contre Mios

Du côté des promues bisontines, en tout cas, on opte pour le verre à moitié plein, plutôt qu'à moitié vide, explique le président de l'ESBF. Didier Weber parle désormais plus ouvertement de top 6 qualificatif pour les play-off. Mais l'ESBF devra maintenant patienter jusqu'à début janvier pour rejouer un match de D1.  La 11ème et dernière journée se déroulera ce samedi sans les Bisontines qui devaient justement recevoir Mios.

Mios le banni a d'ores et déjà déclaré forfait pour ce déplacement en Franche-Comté, avant sans doute un forfait général pour le reste de la saison.