Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hausse du chômage de 0,8% en Ile de France en octobre

-
Par , , France Bleu Paris
Île-de-France, France

Fin octobre, le nombre de demandeurs d'emplois inscrits à Pôle emploi en catégorie A a augmenté de 0,8%. Soit 5 590 chômeurs de plus en région parisienne. Une hausse alors que le chômage baissait de 1,2% en septembre.

© Maxppp

Mauvaise nouvelle sur le front du chômage. Après un net repli au mois de septembre (- 1,2%), le chômage repart à la hausse en octobre en Île-de-France avec +0,8% de chômeurs inscrits à Pôle emploi en catégorie A (c'est à dire sans aucune activité rémunérée). Par rapport à septembre, ce sont donc 5590 personnes de plus sans aucune activité. Au total, en Ile de France on dénombre donc 678 870 demandeurs d'emplois inscrits à Pôle emploi en catégorie A. ** **

1,1% d'augmentation à Paris; 0,5% dans les Hauts-de-Seine

Dans le détail, par département, la hausse est de +1,1% à Paris; + 1,0% en Essonne; +0,9% en Seine-et-Marne; +0,9% en Seine-Saint-Denis; +0,8% dans le Val-de-Marne; +0,8% dans le Val-d'-Oise; +0,5% dans les Yvelines; +0,5% dans les Hauts-de-Seine.

Par rapport à d'autres régions où le chômage a augmenté de 5%, l'Île-de-France n'est que modérément touchée par cette nouvelle hausse. A l'échelle nationale, le chômage a augmenté de 1,2%, soit la plus forte hausse enregistrée depuis janvier 2013. Au total en France on dénombrait donc en octobre 3,59 millions de demandeurs d'emploi sans aucune activité. 

Des offres de contrats courts

Dans la région, on note malgré tout une augmentation du nombres d'offres de travail proposées par Pôle Emploi. Le problème, c'est que ces offres concernent des contrats courts de moins de 6 mois, en augmentation de 6,5%. Le nombre d'offres de contrats de 6 mois minimum est en baisse de 1,2%.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess