Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hausse du cours de l'or : le retour en grâce du prêt sur gage

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche
Valence, France

Le cours de l'or a fortement augmenté cette année : +20% environ. De plus en plus de français mettent donc en vente leurs bijoux et autres objets dorés en vente dans des enseignes spécialisées ou se tournent vers un service public méconnu : le prêt sur gage, assuré à Valence par le crédit municipal.

Tous types d'objets précieux peuvent être mis en gage au crédit municipal, mais on y retrouve surtout des bijoux, dont la valeur est plus simple à évaluer
Tous types d'objets précieux peuvent être mis en gage au crédit municipal, mais on y retrouve surtout des bijoux, dont la valeur est plus simple à évaluer © Radio France - Nicolas Joly

C'est la ruée vers l'or ! Le prix du précieux métal est en forte hausse, il a grimpé de près de 20% en un an. De nombreux français en profitent pour vendre leurs breloques au prix fort, et se tournent vers un procédé assez méconnu en France : le prêt sur gage. On donne un objet précieux contre une comme d'argent. Une fois la somme remboursée avec des intérêts, on récupère son bien. Un service public assuré par le crédit municipal. À Valence l'agence a vu sa fréquentation augmenter d'un tiers cet été.

Des bijoux...mais pas seulement

Le principe est assez simple : une fois passé les trois portes de sécurité blindées, on se présente à un comptoir. Derrière sa vitre pare-balles, Nathalie Andoni, la responsable des gages de l'établissement valentinois, étudie les objets que les gens souhaitent mettre en gage. "Dans 90% des cas il s'agit de bijoux", détaille-t-elle, "mais on a aussi des pièces anciennes comme des Louis d'or, des Napoléon et des Mariannes." L'agence se sert d'un scanner laser pour estimer la quantité d'or présente dans un bijou, et propose un prix en fonction du poids.

La quantité d'or présente dans les bijoux est estimée par un scanner laser
La quantité d'or présente dans les bijoux est estimée par un scanner laser © Radio France - Nicolas Joly

On trouve parfois des objets plus...inattendus. "J'ai eu un bijou qui avait été fait avec des dents de cerf, directement montées sur or. C'était très bien fait !", s'amuse la responsable. Et en parlant de dents, est-ce possible de contracter un prêt en échange de dents en or ? "Non, car on peut se poser des questions sur la façon dont elles ont été obtenues. Mais on a des gens qui viennent nous en proposer. Il y a une quinzaine de jours on m'a apporté un morceau de dentier !"

Un prêt sans conditions

L'intérêt de recourir à ce service pour obtenir un prêt plutôt que de s'adresser à une banque est assez évident pour Nathalie Andoni : "La plupart du temps on traite avec des gens qui ont besoin d'argent instantanément. Et on peut leur fournir immédiatement jusqu'à 3.000 euros en espèces, ça n'existe dans aucune banque."

C'est ce qu'est par exemple venu faire Xavier, qui a eu un prêt de 980 euros contre sept Louis d'or. "Je me suis fait pirater mon compte bancaire pendant que j'étais en vacances donc impossible de faire de retrait et je dois régler une facture pour ma voiture", déplore-t-il. Il n'était pas question pour lui de vendre ces pièces léguées par sa grand-mère. Une fois sa carte bleue débloquée, il viendra les récupérer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu