Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Hausse du prix des carburants : les stations-services alsaciennes en difficulté

mardi 2 octobre 2018 à 10:20 Par Wyloen Munhoz-Boillot, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Le prix des carburants a encore augmenté en France. En septembre, le diesel est passé à 1,48 euros le litre, soit 30 centimes de plus que l'année dernière. Résultat, les automobilistes Alsaciens vont se fournir en Allemagne. Une situation qui inquiète les gérants de stations-services.

En deux ans, la fréquentation des stations-services alsaciennes a baissé de 20 %.
En deux ans, la fréquentation des stations-services alsaciennes a baissé de 20 %. © Radio France - Jean-François Fernandez

Alsace, France

Face aux hausses successives du prix des carburants en France, les Alsaciens sont de plus en plus nombreux à passer la frontière pour faire le plein. 

De quoi inquiéter les gérants de stations-services alsaciennes. "Sur les deux dernières années, il y a une baisse de 20 % de fréquentation des stations-services en Alsace due à la différence de prix des carburants entre l'Allemagne et la France", constate Yves Fuchs, représentant des stations-services en Alsace. Résultat, plusieurs stations-services situées à la frontière ont fermé.

Se diversifier pour maintenir l'activité

A l'image des bureaux de tabac, les stations-services n'ont pas d'autre choix, elles doivent se diversifier. Pour se faire, elles réclament une aide de l'Etat. "Ce que nous demandons au gouvernement, c'est de remettre en place un fonds d'aide au stations-services pour les aider à se diversifier : les relais colis, le lavage, la reproduction des clés,  etc.", explique Francis Pousse, président national des propriétaires-exploitants de stations-services.

Mais les stations-services doivent aussi anticiper la transition énergétique. "Il faut nous aider à financer cette transition, parce que mettre demain un million d'euros sur la table pour distribuer de l'hydrogène, alors que vous avez 100 voitures qui roulent, ça va être compliqué pour nous", ajoute Francis Pousse.

11.000 stations-services aujourd'hui, contre 41.000 en 1980

Avec la hausse continue des prix du carburants, les professionnels du secteur craignent de nouvelles fermetures de stations-services. Selon le Conseil national des professions de l'automobile (CNPA), la France est le pays d'Europe qui compte le moins de stations-services au kilomètre carré. On en comptait 41.000 en 1980 contre 11.000 aujourd'hui.