Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Hausse du prix du tabac : les ventes en forte baisse chez les buralistes alsaciens

dimanche 29 avril 2018 à 18:10 Par Aude Raso, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

La dernière hausse du prix du tabac, le 1er mars dernier, a porté un coup aux buralistes frontaliers. En mars 2018, les livraisons de tabac ont baissé de plus de 24% chez les débitants de tabac du Bas-Rhin par rapport à mars 2017.

Bureau de tabac (photo d'illustration)
Bureau de tabac (photo d'illustration) © Maxppp -

Alsace, France

Le 1er mars dernier, le prix du paquet de cigarette augmentait en moyenne de 1 euro. "Très vite, dans la semaine qui a suivi, on a constaté une diminution des ventes", commente Patrice Soihier, le président de la chambre syndicale des débitants de tabac du Bas-Rhin. Un chiffre illustre ce ressenti : les livraisons de tabac ont chuté de 24% chez les buralistes bas-rhinois en mars 2018, par rapport au même mois en 2017. La période couvre également la revalorisation des prix de novembre dernier, et voit la baisse s'accentuer.

Les consommateurs frontaliers achètent de plus en plus à l'étranger

Preuve que la diminution des ventes se fait plus ressentir aux frontières qu'ailleurs, la diminution des livraisons a été inférieure au niveau national, à hauteur de 19%. Dans le bureau de tabac de Patrice Soihier, à Obernai (Bas-Rhin), plusieurs clients nous confient franchir plus régulièrement la frontière allemande ou luxembourgeoise depuis quelques semaines, afin de s'approvisionner à bas prix. "C'est humain", commente Patrice Soihier, résigné.

"Il risque d'y avoir de la casse", regrette Patrice Soihier. Ça fait plusieurs années qu'il cherche à diversifier son activité à Obernai, entre cigarettes électroniques et comptes Nickel. "Mais tous les buralistes n'ont pas la structure et les locaux nécessaires pour se diversifier comme ils le voudraient. Ça n'a rien d'évident", souligne-t-il encore. 

Depuis 2002, avant les dernières hausses, un tiers des buralistes du Bas-Rhin ont mis la clé sur la porte. Voilà plusieurs années que la chambre syndicale réclame l'instauration d'une zone franche de 20km de chaque côté des frontières, afin de limiter à deux le nombre de paquets autorisés aux habitants lorsqu'ils franchissent la frontière. La prochaine hausse du prix du tabac interviendra en avril 2019, pour aboutir à un paquet à 10 euros d'ici 2020.