Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Haut-Rhin : près de 200 bénéficiaires du RSA ont pu faire les vendanges sans perdre leurs droits

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Un an après le lancement du dispositif RSA/Vendanges dans le Haut-Rhin : 187 personnes ont bénéficié de ce dispositif, sans perdre leurs allocations. Un succès pour le département, qui va l'étendre à la cueillette des fraises et la récolte des asperges l'année prochaine.

Illustration vendanges en Alsace à Colmar
Illustration vendanges en Alsace à Colmar © Radio France - Guillaume Chhum

Colmar, France

Le dispositif RSA/vendanges lancé l'an passé dans le Haut-Rhin est sur les rails. 187 personnes ont fait les vendanges chez les vignerons, en cumulant le RSA et leur activité de vendangeurs, sans perdre de l'argent. 

Cette année, au début des vendanges, ils sont encore plus d'une centaine d'allocataires à travailler dans les vignes. 

Un allocataire sur trois a retrouvé du travail avec ce dispositif 

Une mesure qui n'est pas sans conséquence sur l'emploi et l'insertion : sur les 187 personnes qui ont suivi ce dispositif, une soixantaine a retrouvé un emploi de plus de quatre mois. C'est à dire une personne sur trois. 

Le conseil départemental a annoncé qu'il sera étendu à la cueillette des fraises et la récolte des asperges l'année prochaine. 

Du gagnant-gagnant 

Il permet aux allocataires de ne pas perdre d'argent et de retrouver une activité pendant une petite durée, pour leur remettre le pied à l'étrier. 

Des problèmes de locomotion ont été détectés, beaucoup d'allocataires du RSA n'ont pas de véhicule. Le département leur propose un système de covoiturage ou la possibilité de passer le permis à moindre coût. 

Ce dispositif est un plus moi, il permet de mettre de l'argent de côté, pour me financer le permis de conduire," Thomas est bénéficiaire du RSA, il va faire les vendanges cette année sans perdre d'argent 

Témoignage de Thomas, bénéficiaire du RSA qui va faire les vendanges sans perdre ses droits

Choix de la station

France Bleu