Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Haute-Ariège : le déménagement des Forges de Niaux contrarie les élus locaux

-
Par , France Bleu Occitanie

C'est la fin d'une époque. Installé à Niaux depuis 1881, le fabricant de matériel agricole plie bagage. L'outil de production et les 120 salariés déménagent à Pamiers ce qui provoque la la colère des élus locaux.

En 2013, le premier ministre Jean-Marc Ayrault s'est rendu aux forges de Niaux  lors d'une visite en Ariège.
En 2013, le premier ministre Jean-Marc Ayrault s'est rendu aux forges de Niaux lors d'une visite en Ariège. © Maxppp - Thierry Bordas

Niaux, France

C'est un déménagement qui fait grincer des dents en Haute-Ariège.  Celui des forges de Niaux, le leader mondial des disques agricoles. Le premier employeur privé du territoire part s'installer, tout près, à Pamiers en Basse-Ariège. Un déménagement d'une quarantaine de kilomètres seulement mais qui constitue un véritable camouflet pour les élus du secteur. Et un revers pour Philippe Pujol, le président de la communauté de communes du pays de Tarascon. "On prend la nouvelle avec un peu de dépit" réagit-il au micro de France Bleu Occitanie. "Ça fait quand même plus de 100 emplois, pour le pays de Tarascon c'est une petite catastrophe." 

C'est une petite catastrophe. (Philippe Pujol - président de la communauté de communes du pays de Tarascon)

Depuis des années, les élus locaux ont tout fait pour que l'entreprise maintienne son activité dans ce territoire, jusqu'à obtenir une aide public de près de 5 millions d'euros. "Ce contrat c'était pour la revitalisation du pays de Tarascon donc il serait embêtant que ces aides puissent continuer sur un autre territoire que le notre." Une réaction qui irrite Laurent Pineda, le directeur général des forges de Niaux : "Il me semble que sur le territoire français, toute entreprise bénéficie du même pourcentage d'aide et je ne vois pas comment les Forges de Niaux pourraient être pénalisées, ni pour quelles raisons." 

A Pamiers en 2021

Pour ce capitaine d'industrie le départ à Pamiers est inévitable pour faire face à une concurrence de plus en plus difficile. "Les réseaux routiers, les réseaux de communication sont plus développés et plus importants à Pamiers qu'en Haute-Ariège où le territoire est moins préparé." L'entreprise devrait investir près de 12 millions d'euros pour s'installer à Pamiers d'ici 2021.