Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Haute-Corse : Le STC des pompiers soucieux des finances du SDIS

mercredi 8 novembre 2017 à 18:24 Par Maxime Becmeur et Hélène Battini, France Bleu RCFM

La campagne des feux de forêts a été très éprouvante cette année en Corse. Elle a aussi été très coûteuse pour les Services départementaux d'incendie et de secours. Le STC des pompiers a décidé de monter au créneau. Le syndicat s'inquiète de l'état des finances du SDIS de Haute-Corse.

Le STC des pompiers veut faire part de ses inquiétudes concernant les finances du Service départemental d'incendie et de secours de Haute-Corse.
Le STC des pompiers veut faire part de ses inquiétudes concernant les finances du Service départemental d'incendie et de secours de Haute-Corse. © Radio France - Hélène Battini - France Bleu RCFM

Corse, France

Selon le STC (syndicat des travailleurs corses), un million d'euros manque au budget du Service départemental d'incendie et de secours de Haute-Corse pour finir l'année 2017. Un trou essentiellement dû au dépassement de la campagne des feux de forêts. Une campagne très intense et donc très coûteuse.

"Les derniers feux en Balagne et à Ghisoni n'ont rien arrangé, affirme Lucien Rossini, délégué du syndicat et sapeur-pompier basé au centre de secours principal de Bastia. On ne le souhaite pas, mais on n'est pas à l'abri de vivre une catastrophe de type inondations avant la fin de l'année. Un scénario comme cela aggraverait considérablement la situation financière du SDIS. Je ne vois comment les collectivités vont faire face. La seule solution immédiate qui se présente, c'est de nous enlever des moyens opérationnels sur le terrain. C'est un constat, chaque année, de manière répétitive, il nous manque de l'argent pour fonctionner correctement."

Lucien Rossini, délégué STC des pompiers de Haute-Corse, dénonce un manque de moyens opérationnels sur le terrain.

En 2017, la campagne des feux de forêts avait été budgétisée à 1,4 million d'euros. Un budget finalement dépassé de 1,2 million d'euros dont 800.000 euros de vacations pour assurer la lutte. Le STC craint que ce trou ne soit comblé par l'emprunt destiné aux investissements, servant notamment à remplacer le matériel vieillissant. Ce que réfute Charles Baldassari, le directeur du SDIS de Haute-Corse. Il assure que le budget sera à l'équilibre grâce à un redéploiement interne d'un excès de fonctionnement. "Au titre de l'année 2017, le SDIS va investir 5,5 millions d'euros et a réalisé aujourd'hui des commandes à hauteur de 5,2 millions d'euros sur du matériel de cœur de métier. En 2016, on avait constaté un excédent de fonctionnement. Celui-ci a donc permis de doper les investissements pour l'année suivante. C'est cette petite partie qu'on va récupérer et remettre au fonctionnement pour éviter d'avoir un écart plus important en interne."

Pour Charles Baldassari, directeur du SDIS de Haute-Corse, le trou budgétaire ne sera pas comblé grâce à l'emprunt destiné aux investissements.

Les finances du SDIS, un sujet dont il devrait être question le 16 novembre, à l'occasion de la dernière session du Conseil départemental de Haute-Corse. Le STC a annoncé qu'il viendrait perturber les débats.