Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Haute-Garonne : deux communes vont offrir 50 € à leurs habitants

vendredi 28 décembre 2018 à 10:53 Par Théo Caubel, France Bleu Occitanie et France Bleu

Les villes de Fenouillet et de Saint-Jory en Haute-Garonne vont proposer des bons de 50 € à leurs habitants. Un joli cadeau de fin d'année dans le contexte social des gilets jaunes.

Le maire de Saint-Jory, Thierry Fourcassier, souhaite élargir son bon carburant aux commerces du centre-ville.
Le maire de Saint-Jory, Thierry Fourcassier, souhaite élargir son bon carburant aux commerces du centre-ville. © Radio France - Théo Caubel

Saint-Jory, France

"Eurêka ! Pour une fois, un peu de bonheur", s'exclame une habitante de Saint-Jory. La municipalité a pris à ses 2.700 foyers un bon carburant de 50 €. Dans la commune, cette mesure est très bien accueillie par les habitants qui ont été étonnés pour la plupart.

Mais pour le maire, Thierry Fourcassier, il ne faut pas y voir une initiative guidée par les actions des gilets jaunes. Ce coup de pouce va être mis en place par un excédent budgétaire de la ville. "On était parti pour diminuer les impôts", explique-t-il. Mais c'est un peu compliqué et il fallait savoir lequel. On voulait que ce soit fait pour tout le monde. La solution la plus simple était de faire un bon de carburant."

Un bon pour le carburant que la mairie souhaite élargir aux commerçants du centre-ville

Le coût de la mesure environ 135.000 €. La mairie pense également à élargir ce bon carburant aux commerces du centre-ville pour permettre à ceux qui n'ont pas de voiture d'en profiter.

En tout cas, initiative de Saint-Jory fait des émules. La ville de Fenouillet à décidé d'offre un bon d'achat de 50€ à ses 1 700 foyers fiscaux. "J'ai été surprise, affirme Cécile une habitante et commerçante de Fenouillet. C'est bien puisque ça s'est calé juste après l'annonce de la mairie de Saint-Jory et je trouve que c'est bien pour la commune."

"Les réponses aux revendications des gilets jaunes ne doivent pas toutes venir de Paris"

Contrairement à la mairie de Saint-Jory, ce bon d'achat est une réponse au mouvement des gilets jaunes. "Les réponses aux revendications ne doivent pas toutes venir de Paris, explique Valérian Broquère, adjoint aux fiances de Fenouillet. L’échelon communal, la politique au niveau de la commune, on doit aussi représenter les français. On doit apporter une réponse à cette crise sociale." 

Mais pour certains habitants, il n'est pas sur que cette prime va faire taire les revendications des gilets jaunes même si elle est la bienvenue. "Personnellement, je les partagerai entre mes deux filles, explique Cécile. Je me dis ça met toujours du beurres dans les épinards, vu la conjoncture c'est bien. Mais j'ai presque envie de dire temps qu'on ne traitera pas les grandes lignes qui nous soucient à tous, c'est bien, mais ce n'est pas ça qui va éponger la colère."

Et il faudra être un peu patient pour recevoir ces bons. Ils doivent encore être votés lors des conseils municipaux de ces deux villes. Leur distribution n'est pas prévue avant le mois de février 2019.